Google ouvre un espace pour les start-ups à San Francisco

A San Francisco, Google va ouvrir au 301 Howard Street un espace pour les développeurs et start-ups. (ci-dessus, sur Google Street View)

A San Francisco, Google va ouvrir au 301 Howard Street un espace pour les développeurs et start-ups. (ci-dessus, sur Google Street View)

Pour accueillir les développeurs et les start-ups, Google va investir une surface de 1 300 m2 sur Howard Street à San Francisco, dès septembre, à quelques centaines de mètres de ses propres bureaux.

C’est sur Howard Street, au numéro 301, que Google prévoit d’ouvrir en septembre un nouvel endroit pour les développeurs et les jeunes pousses. Ces derniers disposeront là d’une surface de 1 300 mètres carrés, un espace « plus que suffisant » pour se former, s’instruire et collaborer entre développeurs et start-ups installées localement ou venant d’autres pays, décrit Roy Glasberg, responsable du programme LauchPad Accelerator de Google.

Google prévoit d’y organiser certains de ses événements, en particulier les rencontres – meetups – de sa communauté de développeurs, Codelabs, Design Sprints et Tech Talks. C’est également là que sera accueillie à partir de décembre la troisième promotion de son accélérateur Launchpad, qui soutient des projets de start-ups sur des marchés émergents. Ce programme opère déjà dans quatre pays (Brésil, Inde, Indonésie, Mexique) pour accompagner des équipes souvent dépourvues de financement.

Ce nouvel espace qui ne se trouve qu’à quelques blocs des bureaux de Google, au 345 Spear Street, sont situés sur la même rue que le centre de conférence Moscone où ont lieu les grands rendez-vous annuels de nombreux fournisseurs de technologies : Salesforce.com y tient Dreamforce, Oracle son OpenWorld, Microsoft y a organisé sa Build au printemps et Apple sa WWDC en juin.

Go to Source


bouton-devis