Google refond en profondeur sa stratégie vidéo

Google procède cette semaine à quelques réajustements pour ses applications de vidéoconférence. La société met tout d’abord fin à Hangouts on air, une fonctionnalité de Hangouts qui permettait de diffuser une conversation vidéo entre plusieurs intervenants au public. Hangouts on air cessera de fonctionner à compter du 12 septembre et il est déjà impossible de planifier une conférence publique après cette date. Google invite les utilisateurs à se tourner vers son nouveau service de diffusion live proposé sur Youtube, qui propose des fonctionnalités de streaming comparables à celles de Hangouts On air.

Google opère en effet une réorganisation de ses différents services vidéo, à l’occasion du lancement d’une nouvelle application baptisée Google Duo. Celle-ci propose un service de vidéoconférence sur mobile uniquement et tente de se concentrer exclusivement sur l’expérience d’une conversation entre deux utilisateurs. Pas de conférence à plusieurs participants ici ni de fonctionnalités avancées : Google Duo se veut simple d’accès et s’appuie pour cela sur une expérience entièrement mobile. L’application ne dispose pas en effet d’équivalent desktop.

Google Duo ne demande pas de création de comptes, mais récupère le numéro de téléphone de l’appareil. De la même manière, les contacts utilisés sont directement tirés du répertoire de numéro présent sur le téléphone. Une approche simple et dépourvue des fonctionnalités multiples que proposent certaines applications concurrentes, mais qui a le mérite d’être un outil accessible au plus grand nombre.

Conserver hangouts pour un usage professionnel au sein de l’entreprise

Interrogé par le site The Verge, Nick Fox directeur de la division communication chez Google explique que ces différentes annonces sont le résultat d’un repositionnement stratégique de Google en la matière. Il explique ainsi que la société entend positionner Duo et Allo, sa future application de messagerie, pour le grand public et conserver hangouts pour un usage professionnel au sein de l’entreprise. Google veut donc jouer la carte de la clarté pour se positionner sur ce secteur, déjà largement occupé par des concurrents tels que Facebook et son application Messenger ou encore Apple avec Facetime.

Go to Source


bouton-devis