Google veut (à nouveau) se débarrasser de l’URL

Pierre angulaire du web, le système des URL utilisé par tous les navigateurs et explorateurs de fichiers depuis une trentaine d’années n’est pas exempt de défauts. Complexe à utiliser et parfois obscur aux yeux des néophytes, la profusion des sites de phishing se faisant passer pour un site légitime en profitant d’une simple typo dans le nom de domaine pour usurper l’identité d’un autre.

 

Comme le rapporte Wired, Google aimerait bien revoir le système en profondeur et proposer une méthode alternative. Pour l’instant, rien n’est gravé dans le marbre et les équipes de Google annoncent juste leur intention de se pencher sur le problème. Ils expliquent notamment vouloir analyser toutes les façons dont les utilisateurs interagissent avec la barre d’URL afin de mieux comprendre comment celle-ci est utilisée, et trouver éventuellement une alternative intéressante.

Ce n’est pas la première fois que Google tente de changer la donne en la matière : le navigateur Chrome avait déjà tenté plusieurs expériences, notamment l’Origin Chip, une refonte de la barre d’URL qui n’indiquait plus que le nom de domaine du site visité, sans afficher automatiquement toute l’URL de la page. La méthode visait à rendre le web plus clair en mettant l’accent sur le nom de domaine, sans le noyer dans une masse d’information. Après un premier essai en 2014, Google avait finalement décidé de mettre en pause son projet.

Google veut donc rouvrir le dossier et se pencher à nouveau sur les URL, et peut-être les éliminer, mais ne donne pour l’instant aucune indication sur la méthode qu’il compte développer. Les ingénieurs de Google sont néanmoins réalistes et s’attendent à être critiqués « Je sais que quelque soit ce que nous proposons sur le sujet, cela sera controversé » explique ainsi Parisa Tabriz, directrice des l’ingénierie chez Google Chrome.

Go to Source


bouton-devis