Hausse des salaires IT 2019 en France sur fond de guerre des talents

Dans son étude annuelle sur les salaires 2019 en France, le cabinet Robert Walters évoque un marché de l’emploi IT toujours très compétitif pour répondre aux enjeux de transformation numérique des entreprises. Certains profils prisés, comme les spécialistes des ERP, des data et de la sécurité, devaient tirer profit d’un phénomène persistant de surenchère sur les salaires.

En 2019, les salaires devraient évoluer sur certaines fonctions clés IT très demandées, relève Robert Walters. Crédit D.R.

En France, les professions de l’IT se positionnent toujours comme les postes clés de l’année 2019, avec l’une des plus fortes croissances en volume d’offres (+12%).  C’est ce que constate Robert Walters dans sa dernière étude sur les rémunérations. La digitalisation accrue des entreprises continue d’avoir un impact sur les recrutements. Les entreprises anticipent la transformation progressive des métiers, créant une demande sur des profils techniques capables d’accompagner les directions dans leur évolution. Du coup, les salaires reviennent au cœur des enjeux d’attractivité et de rétention des talents.

Pour Antoine Morgaut, CEO EMEA  et Americas de Robert Walters, cette  guerre des talents à venir poussera les salaires à la hausse et fera évoluer la feuille de paye des informaticiens en 2019. A Paris, cette hausse devrait profiter aux spécialistes des infrastructures, des ERP et de la sécurité, prévoit le cabinet. Ce dernier rappelle qu’en 2018, le marché a poursuivi sa croissance avec une recherche accrue de candidats pour accompagner et consolider les grands projets de transformation de la DSI, avec une attention particulière portée à la sécurité et à la data. Du côté des ERP, Robert Walters évoque une pénurie qui aura un impact direct sur les rémunérations des candidats, en particulier sur SAP.

Dans l’informatique, certains candidats pourront profiter d’un marché toujours dynamique pour élever leurs salaires. Source: Robert Walters. 

Des besoins en professionnels des data à Lyon  et Toulouse

Concernant les rémunérations des métiers IT au global, les profils – toutes spécialités confondues – d’informaticiens possédant un solide bagage technique et une vraie compréhension des enjeux business seront les plus demandés en 2019. Ces managers terrain devront être capables de « challenger » leurs experts et de pousser l’innovation au sein de leurs directions afin de concrétiser la mise en œuvre de nouveaux projets, souligne l’étude. Toutefois, les entreprises devraient être moins enclines à accepter ces mécanismes de surenchère salariale car elles chercheront à stabiliser leurs équipes afin de pérenniser les recrutements dans le temps, tempère Robert Walters. Le cabinet recommande aux professionnels de faire preuve de créativité pour attirer et retenir leurs collaborateurs sur de nouveaux leviers afin de garantir leur cohérence salariale.

Dans d’autres grandes villes françaises comme Lyon, les PME et ETI amorcent ou poursuivent leur prise de conscience sur l’importance d’avoir des directions IT performantes. Si la digitalisation est souvent le sujet le plus au cœur des thématiques traditionnelles, la refonte des infrastructures ou le déploiement d’ERP restent au cœur des préoccupations, symbole du retard parfois accumulé sur les dernières années.  De même, le RGPD, au-delà de son impact sur les sujets sécurité et audit IT, a été l’occasion de remettre à plat des organisations IT et de les repenser. Les entreprises qui auront réussi leur travail de fond sur l’architecture technique et data seront donc les mieux armées pour affronter la transformation numérique. Elles seront en quête de profils experts IoT, data et mobile afin de porter la transformation de leur modèle économique.

Enfin, à Toulouse  l’enquête prévoit qu’en 2019  les entreprises rechercheront des compétences techniques ayant surtout une capacité à gérer des projets transverses dans des environnements complexes.  Les compétences concernées par une pénurie seront surtout les spécialistes des big data dont la demande continuera à croitre.

Go to Source


bouton-devis