Huawei : des fabricants américains auraient contourné l’interdiction du gouvernement

Huawei : des fabricants américains auraient contourné l'interdiction du gouvernement

Le blocus mis en place par le gouvernement américain à l’encontre de Huawei complique la tâche de nombreuses entreprises, notamment américaines. Selon le très sérieux New York Times, certains fabricants auraient tout simplement décidé de braver l’interdiction de commercer. Des sources ont ainsi indiqué au journal qu’Intel et Micron avaient joué sur l’étiquetage de certaines marchandises pour expédier des produits au géant chinois.

Mais il faut dire que la situation est particulièrement floue, surtout avec le délai des 90 jours supplémentaires. Sanjay Mehrotra,  le PDG de Micron a déclaré hier avoir repris une partie des livraisons, mais de manière légale, ajoutant que « la situation reste incertaine« . John Neuffer, le président de la Semiconductor Industry Association a d’ailleurs confirmé que certains produits pouvaient être expédiés : « comme nous en avons discuté avec le gouvernement américain, il est maintenant clair que certains articles peuvent être fournis à Huawei conformément à la liste des entités et aux règlements applicables« .

Intel de son côté n’a pas commenté les informations du New York Times. Pour rappel, le délai des 90 jours pour s’adapter aux sanctions prendra fin le 19 août prochain. Aucune avancée significative n’a été observée dans la guerre commerciale qui touche les États-Unis et la Chine.

Source : CNET.com 

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation