IDF16 : Avec Alloy, Intel relie réalité virtuelle et augmentée

Intel prévoit de mettre en open source le matériel Alloy à la mi-2017, afin que ses partenaires habituels puissent rejoindre le projet de casque de réalité fusionnée.

Intel prévoit de mettre en open source le matériel Alloy à la mi-2017, afin que ses partenaires habituels puissent rejoindre le projet de casque de réalité fusionnée.

Sur la conférence IDF16 d’Intel (du 16 au 18 août 2016, à San Francisco), le fabricant de puces californien a présenté le Projet Alloy, un casque sans fil équipé de deux caméras RealSense pour appréhender l’environnement et associer réalité virtuelle et augmentée.

Il y a quelques mois, les responsables d’Intel ont commencé à promouvoir la réalité virtuelle comme l’une des technologies de pointe pour le PC, en pointant des casques comme l’Oculus Rift qui s’appuie justement sur le PC pour fonctionner. Ces applications sont très gourmandes en traitement et c’est tout l’intérêt d’Intel de créer des besoins pour ce type d’usage. Le fondeur s’attend à ce que les mondes de la réalité virtuelle (l’Oculus Rift) et de la réalité augmentée (HoloLens) convergent à terme. C’est ce qu’incarne son projet Alloy : un équipement qui projette un environnement de réalité virtuelle autour de l’utilisateur, mais qui incorpore aussi des aspects de réalité augmentée.

Alloy est un casque sans fil qui utilise deux caméras RealSense pour appréhender l’environnement, y compris ce qu’Intel appelle la détection des cinq doigts, ce qui correspond à la capacité de voir la main de l’utilisateur et de lui permettre d’interagir avec des objets virtuels. Intel n’a pas fourni de prix ni de date de livraison pour ce projet, pas plus qu’il n’a indiqué sur quel processeur il s’appuierait.

Brian Krzanich, CEO d’Intel, sur la conférence IDF16 qui se tient à San Francisco du 16 au 18 août 2016. (crédit : IDGNS)

Mise en open source du matériel Alloy mi-2017

« Nous pensons que cela va prendre beaucoup d’ampleur », a déclaré Brian Krzanich, CEO d’Intel, lors de sa keynote sur IDF16. « C’est tellement différent de tout ce que l’on peut voir en ce moment ». A partir de la mi-2017, Intel prévoit de mettre en open source le matériel Alloy afin que ses partenaires habituels puissent rejoindre le projet. Alloy fonctionne sur Windows Holographic, l’OS de Microsoft utilisé sur son casque HoloLens. De son côté, l’éditeur de Redmond prévoit, également pour mi-2017, une mise à jour gratuite de Windows 10 qui permettra aux équipements Windows Holographic d’interagir avec les millions de PC sous Windows 10.

Go to Source


bouton-devis