IFA 2018 : HiSense présente un TV OLED et un Full LED « à plus de 5000 zones »

HiSense poursuit son offensive à l’international. Le groupe chinois va commercialiser son 1er téléviseur OLED à destination de l’Europe au début de l’année 2019. Il s’agit d’un appareil haut de gamme avec une finition en métal (sans vis apparente) et plutôt fin, équipé d’une dalle LG Display. Ce modèle, baptisé A8000, se déclinera en version 55 et 65 pouces pour des prix respectifs de 1990€ et 2990€ environ (prix fixés par les distributeurs). 

https://i0.wp.com/www.jdchasta.fr/wp-content/uploads/2018/09/a8000-770.jpg 

Rappelons que la technologie OLED a l’immense avantage d’afficher des noirs très profonds, pour des taux de contraste presque infinis puisque les pixels sont auto-émissifs. Autre information qui devrait cette fois ravir les joueurs, un temps de réponse inférieur à 1 ms. On appréciera aussi la compatibilité (c’est assez rare pour être souligné) avec l’ensemble des standards HDR : HDR10, HLG, HDR 10+ et Dolby Vision, du moins si tout se passe comme prévu car la marque n’a pas encore obtenu toutes les certifications (elle y travaille). 

Série U9D

Ce n’est pas tout, HiSense a également dévoilé sa série U9D  lors de l’IFA 2018, qui intègre une dalle LCD QLED (120Hz) à rétroéclairage Full LED « Local Dimming » comptant un total de 5376 zones (96 horizontales x 56 verticales). Une caractéristique technique impressionnante qui permet de mieux contrôler le rétroéclairage de la dalle et ainsi améliorer le contraste tout en limitant les fuites lumineuses (les zones censées afficher du noir sont éteintes). L’appareil devrait par ailleurs offrir des pics lumineux de 2500 nits.  

https://i2.wp.com/www.jdchasta.fr/wp-content/uploads/2018/09/u9d-770.jpg

Ces technologies placent le U9D en concurrence avec le Q9 2018 de Samsung ou le ZF9 de Sony, deux cadors dans le domaine des LCD haut de gamme. Au passage, cette dalle ne fait que 9,2 mm d’épaisseur, ce qui est plutôt pas mal pour du LCD. Comme le A8000, ce téléviseur devrait lui aussi être compatible avec l’ensemble des standards HDR du marché. Cela semble donc prometteur. 

Il faudra toutefois attendre les tests de ces deux modèles pour s’assurer de la qualité des produits. Par exemple, on attend ces téléviseurs au tournant en ce qui concerne les traitements d’image et l’OS maison d’HiSense, baptisé VidaaU.

De son côté, le U9D sera disponible en version 75 pouces uniquement, au tarif très premium d’environ 8000€. La date de sortie exacte reste inconnue mais le téléviseur devrait arriver au second trimestre 2019.