Infosys livre 3 tendances du marché européen de l’IT pour 2016

La transformation numérique reste au centre des préoccupations des entreprises pour 2016. La sécurité, et notamment du Cloud seront toujours des sujets de débats cette année puisque 65% des entreprises (selon une récente étude de NetWrix) émettent encore des réserves quant au passage d’un informatique classique vers des environnements dans le Cloud.

Sécurité : Les périmètres d’entreprises s’étendent ayant pour conséquences de fragiliser les systèmes de sécurité qui pourraient devenir plus vulnérables

Face à l’industrialisation des “cyber-menaces”, quel modèle de sécurité adopter ? Cyber extorsion, panne de réseau, piratage de données, corruption de sites internet, contamination de bases de données… Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus sensibles aux menaces planant sur elles. Les spécialistes de la sécurité s’accordent également tous pour dire que les attaques sont plus fréquentes et destructrices et plus organisées qu’auparavant… 

Les entreprises mondiales poussent leur business grâce à des initiatives telles que le cloud, le social etc. Des informations qui, auparavant, étaient cantonnées à une circulation intramuros au sein des entreprises seront désormais disséminées dans le cloud et ce notamment via différents services comme : les applications locales, les offres de cloud public, les médias sociaux et mobiles. La principale conséquence sera la possible divulgation de données des consommateurs, des entreprises voire de gouvernements.

L’intérêt de la sécurité dans le Cloud et sa simplification pour les entreprises seront des éléments clés pour cette nouvelle année.

En 2016, nous allons voir évoluer les systèmes de sécurité dans le Cloud vers des solutions simplifiées, des contrôles et des solutions virtualisées qui ont intégré les processus de sécurité pour aider à la cartographie des systèmes informatiques actuels. Les systèmes d’anciennes générations deviendront rapidement obsolètes et engendreront des failles critiques difficiles à colmater. La tendance ira, pour 2016, vers plus de flexibilité et de d’évolutivité. 

Faire du Cloud Hybrid une réalité…

Pour ne pas avoir un écosystème de Cloud Hybrid qui ne ferait que complexifier et fragmenter l’IT des entreprises, il faut réussir l’agrégation de personnes, de processus et de technologies en s’appuyant sur une architecture et une gouvernance prédéfinie. Les entreprises devront faire un effort soutenu sur l’intégration, la normalisation de la politique IT, des opérations, de différents prestataires-fournisseurs, et de l’autonomisation de l’utilisateur final à pouvoir mettre en œuvre une stratégie hybride réussie.

Nigel Watling, Architecte Technique & Delivery Lead in France for Cloud and Digital chez Infosys en France

Go to Source