iOS 10 : Apple met le don d’organes à disposition des utilisateurs

Une application mise à jour dans le futur OS mobile d’Apple permettra de faciliter la déclaration de donneur volontaire aux Etats-Unis. L’objectif est de faciliter la communication entre ceux qui sont en attente de greffe et les donneurs.

L’objectif d’Apple est d’augmenter le nombre de donneurs. 120 000 américains sont actuellement en attente de greffe. « Une personne meurt chaque heure en moyenne aux Etats-Unis dans l’attente d’une transplantation parce que la demande excède de loin l’offre d’organe » explique Apple, qui précise que un donneur peut sauver jusqu’à 8 vies.

Le rôle majeur de Steve Jobs

Le travail d’Apple dans ce domaine est lié à son histoire. Tim Cook lui même admet que la question des dons d’organes est un sujet dans l’entreprise depuis le cancer de Steve Jobs. L’ancien dirigrant d’Apple avait bénéficié d’une transplantation en 2009.

A la différence des Etats-Unis, la législation française présume l’acceptation du don d’organes depuis 1976. Aux Etats-Unis, les donneurs doivent être listés dans un registre.

Go to Source


bouton-devis