« J’alerte l’ARCEP » : plus de 12600 plaintes contre les opérateurs… en 2 mois

Les Français ne sont pas satisfaits de la qualité des services fournis par les opérateurs télécom et ils le font savoir. Le 17 octobre dernier, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) lançait une plateforme de signalement qui permet à chacun d’indiquer « les dysfonctionnements qu’il rencontre avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux. ». L’objectif étant de conseiller l’utilisateur dans sa relation avec son opérateur et d’inciter ces derniers « à améliorer leurs services et à développer leurs réseaux ».

Deux mois après l’ouverture de la plateforme, Le Parisien révèle que l’ARCEP a déjà enregistré plus de 12600 signalements via le site jalerte.arcep.fr, alors qu’avant, le régulateur en recevait 7000 par ans environ. 64% d’entre eux concernent la qualité du service. Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, explique au journal : « Ce retour sur la qualité du service va nous pousser à regarder où sont les problèmes. Le réseau est-il bien entretenu ? De qualité suffisante ? Ces problèmes relèvent-ils du ressenti ou sont-ils réels ? Les consommateurs sont-ils devenus plus exigeants ? »

Autres griefs envers les opérateurs, le système de facturation, à l’origine de 11% des plaintes, l’installation de la fibre (8%) ou encore la procédure de résiliation (4%). Si vous aussi, vous rencontrez des problèmes avec votre opérateur, n’hésitez donc pas à en parler à l’ARCEP.