Kubernetes : Red Hat lance le registre de services OperatorHub.io

Red Hat multiplie les annonces autour de la technologie d’orchestration de conteneurs Kubernetes. Dernière en date : la mise en ligne du site communautaire OperatorHub.io, en partenariat avec Google Cloud, Microsoft et Amazon Web Services (AWS).

OperatorHub.io est présenté par ses promoteurs comme un registre public de services basés sur Kubernetes Operator. À savoir : une méthode de déploiement et gestion d’applications natives pour Kubernetes. Autrement dit des applications déployées sur Kubernetes (K8) et gérées en utilisant des API K8 et l’outil kubectl.

Comme l’a expliqué Diane Mueller, directrice community development de l’éditeur logiciel open source, ces « opérateurs », introduits par CoreOS en 2016, permettent d’automatiser déploiement et gestion d’infrastructures et d’applications à l’aide de Kubernetes.

Les opérateurs (ou applications natives Kubernetes) sont développés, testés et publiés par les développeurs via l’Operator Framework. Une boîte à outils open source qui inclut kit de développement (SDK) et autres fonctionnalités (gestion du cycle de vie applicatif, mesure, suivi…).

Provisionnement, mise à l’échelle, sauvegarde

« Avec un opérateur, les développeurs et les administrateurs Kubernetes peuvent bénéficier des avantages de l’automatisation associés aux services de type cloud public, tels que le provisionnement, la mise à l’échelle et la sauvegarde/restauration ».

« Tout en profitant de la portabilité des services dans les environnements Kubernetes, indépendamment de l’infrastructure sous-jacente », a déclaré dans un billet de blog la responsable communauté de développement de l’éditeur racheté par IBM l’an dernier.

Chez OperatorHub.io, les développeurs et les administrateurs systèmes peuvent donc trouver des services, une communauté active, de la documentation et du support.

(crédit photo © Red Hat)

Go to Source


bouton-devis