La qualité des réseaux freine le travail mobile

Selon une étude YouGov / Citrix auprès de salariés français, la qualité du réseau disponible en mobilité freinerait l’engouement pour le télétravail.

Travailler chez soi peut être agréable… si la connexion aux applications fonctionne.

Le télétravail et le travail mobile restent marginaux en France. Si l’employeur (notamment le management intermédiaire) est évidemment le premier frein, ce n’est pas le seul. Ainsi, 33 % des entreprises françaises rendent la présence obligatoire au bureau contre 20 % en Grande-Bretagne et 15 % en Allemagne. Mais 59 % des télétravailleurs habituels estiment que les problèmes de connexion nuisent à leur travail et 34 % ont même renoncé à travailler à distance à cause des difficultés de connexion.

Même en interne, les réseaux sans fil (WiFi…) sont considérés comme la principale cause de désagrément (32 % des répondants), devant le bruit (18%) et la température des bureaux (14%). Les performances professionnelles ou la carrière sont victimes de cette mauvaise qualité réseau pour 20 % des répondants. Pour 35 %, cette mauvaise qualité impacte leur travail via des connexion instables ou ralentissant des chargements. 12 % s’inquiètent, de ce fait, pour leur productivité.

Or 48 % des salariés utilisent quotidiennement des applications en ligne pour travailler, 56 % d’entre eux déclarant que leur travail en dépend et 63 % ayant déjà dû interrompre leur travail en raison de problèmes de connexion.

Go to Source


bouton-devis