La Ryder Cup représente un défi technologique

A l’occasion d’une conférence, le CTO en charge de la Ryder Cup, a donné quelques éléments sur l’évolution technologique de la compétition opposant les meilleurs joueurs européens et américains. La prochaine édition se déroule en France en septembre 2018

Michael Cole, CTO de l’European Tour et de la Ryder Cup, a expliqué les différents investissements en matière IT. (Crédit Photo : European Tour)

La Ryder Cup est un rendez-vous très attendu par la planète golf. Tous les deux ans, les meilleurs golfeurs des Etats-Unis et de l’Europe se confrontent sur les greens. En septembre 2018, la compétition va se dérouler en France au golf National de Saint Quentin en Yvelines. Une machine de guerre, mais aussi un défi technologique, comme l’a indiqué son CTO, Michael Cole, lors d’une conférence Aruba et rapporté par nos confrères de CIO UK.

Une bascule progressive vers le cloud

Il a rappelé l’importance des investissements technologiques pour ce type de manifestation. Au-delà du partenariat avec la filiale de HPE, Michael Cole – qui est aussi CTO pour le PGA European Tour (équivalent d’une fédération européenne du golf professionnel) – souligne avoir un programme sur 2 ans avec plusieurs axes : migrer des systèmes vers le cloud, le redéveloppement des applications métiers et l’intégration du système de back-office. Objectif : créer d’ici 2020 le « parcours connecté ».

Pour lire la suite de ce second sujet consacré à la Ryder Cup à Paris, rendez-vous sur CIO.

Go to Source


bouton-devis