La SNCF Réseau à l’heure de la cybersécurité industrielle

Si la cybersécurité industrielle est souvent décriée, il y a des initiatives intéressantes pour sécuriser le dialogue entre l’informatique traditionnelle et son pendant industrielle. SNCF Réseau a combiné l’expertise de deux acteurs, Seclab et Stormshield, pour protéger les échanges entre ces deux mondes.

Yseult Garnier, responsable cybersécurité industrielle, a réussi à combiner les expertises de Seclab et Stormhsield pour protéger les échanges entre IT et OT. (Crédit Photo : Jacques Cheminat)Yseult Garnier, responsable cybersécurité industrielle, a réussi à combiner les expertises de Seclab et Stormhsield pour protéger les échanges entre IT et OT. (Crédit Photo : Jacques Cheminat)

A l’occasion du FIC (Forum International sur la Cybersécurité), un atelier a mis en avant l’expérience de SNCF Réseau dans le domaine de la cybersécurité industrielle. Devant accompagner la digitalisation de l’entreprise, l’EPIC essaye d’adopter le même niveau de sécurité pour l’informatique traditionnelle (IT) et pour l’informatique industrielle (OT). « Il y avait un besoin de connectivité entre les deux mondes pour répondre aux besoins métiers et pour proposer des offres innovantes aux utilisateurs…

Il vous reste 82% de l’article à lire
Vous devez posséder un compte pour poursuivre la lecture

Vous avez déjà un compte?

Suivre toute l’actualité

Newsletter

Recevez notre newsletter comme plus de 50 000 professionnels de l’IT!

Je m’abonne

Go to Source


bouton-devis