L’affichage d’images sur Google prend une balle dans le bouton

 

Google a supprimé dans son moteur de recherche le bouton permettant jusqu’alors d’afficher directement une image dans les résultats – sans donc être redirigé vers le site hébergeant l’image. Cette évolution notable fait suite aux critiques de Getty Images.

En 2016, Getty avait porté l’affaire devant la Commission européenne, pour abus de position dominante. La banque d’images estimait que la recherche d’images de Google facilitait trop aux internautes la copie d’images et une utilisation en infraction du copyright – et en particulier ses propres images.

Les images moins à portée de clic

En réponse, et dans le cadre d’un nouvel accord conclu entre les deux sociétés, Google rend plus difficile la sauvegarde des images des résultats du moteur en supprimant certaines fonctionnalités, y compris un bouton qui permet aux utilisateurs de voir une image de manière isolée, ainsi que le bouton « rechercher par image ».

« Aujourd’hui, nous apportons des modifications à Google Images pour aider à connecter les utilisateurs et les sites Web utiles, notamment en supprimant le bouton Afficher l’image. Le bouton de visite reste disponible pour que les utilisateurs puissent voir les images dans le contexte des pages Web les affichant » annonce Google dans un communiqué.

Cependant, tout le monde ne se réjouit pas de ce changement, et un certain nombre d’utilisateurs de Twitter expriment leur colère sur le réseau social – attitude qui tient presque aujourd’hui du tropisme.

This sucks. The “View Image” button is also used by people who need to use public domain images for creative work! https://t.co/RWSJK4Y2vg

— Adam Conover (@adamconover) 16 février 2018

« Cet accord entre Getty Images et Google ouvre la voie à une relation de collaboration très fructueuse entre nos sociétés » préfère, lui, se féliciter Dawn Airey, le PDG de Getty Images.

Pour Google, déjà condamné en Europe pour abus de position dominante, cette évolution de la recherche relève également de la sécurité juridique. Accusé d’avoir favorisé son comparateur de prix, le géant a écopé d’une amende record de 2,42 milliards d’euros.

En permettant d’afficher directement les images dans ses résultats de recherche, la firme de Mountain View aurait pu faire de nouveau les frais de la sévérité des autorités. D’autant que ce dernier a annoncé examiner les autres services verticaux de Google.

Mais la Commission de la concurrence a également mis en demeure le géant de mettre en œuvre des mesures adaptées pour remédier aux abus de position dominante. Le cas Shopping fait aujourd’hui office de jurisprudence.

Article « Google removes ‘view image’ button from searches » traduit et complété par ZDNet.fr

Go to Source


bouton-devis