Le marché des NAS personnels souffre de la concurrence du cloud

Les NAS personnelles permettent de sauvegarder des données mais également de diffuser du contenu multimédia en streaming. (Crédit Seagate).

Les NAS personnelles permettent de sauvegarder des données mais également de diffuser du contenu multimédia en streaming. (Crédit Seagate).

Cela fait maintenant trois trimestres consécutifs que les ventes de systèmes de stockage personnels et d’entrée de gamme se replient. Le troisième trimestre 2015 a été le plus difficile pour le marché avec un recul de 13,4% des livraisons.

Encore en hausse de 13,6% en 2013, les livraisons mondiales de systèmes de stockage personnels et d’entrée de gamme (PELS) n’étaient pas parvenues à faire mieux que de rester stables en 2014. Depuis le début de l’année 2015, la tendance est clairement à la baisse. Après avoir chuté de 6,4% au premier trimestre, puis de 2,7% au second, le nombre d’unités vendues est en effet passé à 16,7 millions entre juillet et septembre derniers. Ce sont 13,4% de moins qu’à la même période un an auparavant. Cette baisse des volumes a fait plonger le chiffre d’affaires du secteur de 19,8% à 1,3 Md$ durant ces trois mois. Pour IDC, les difficultés du marché des systèmes de stockage personnels et d’entrée de gamme tiennent à la concurrence que lui opposent les services hébergées : « Les clients sont de plus en plus en plus intéressés par les services de stockage dans le cloud qui leur offrent un accès facile à leurs données, notamment en situation de mobilité.»

AdTech AdLe stockage personnel en première ligne face au cloud

Les systèmes de stockage personnels (dotée de une à deux baies) représentent 98% du marché mondial du PELS. Ce sont eux qui souffrent le plus du recours grandissant au cloud pour la conservation des données. Au troisième trimestre 2015, les livraisons de ces produits ont reculé de 13,5%. Sur ce segment, les matériels offrant des capacités comprises entre 1 à 2 To sont les plus commercialisés. S’agissant des ventes de solutions d’entrée de gamme, les volumes de ventes se sont repliés de 4,5%. Ici, les achats se concentrent sur les produits de 8 à 20 To.

Pas un fournisseur épargné

Face au repli généralisé du marché mondial du PELS, tous les principaux fabricants ont été touchés. C’est donc le cas de Western Digital (hors ventes de HGST) qui a vu ses ventes trimestrielles baisser de 18,3% et sa part de marché passer à 31,2% (-1,9 point). Seagate (hors ventes de LaCie) a connu de son côté une baisse de 9,8% de ses livraisons. Il perd 1 point de part de marché à 25,9%. Toshiba, le numéro trois du secteur s’en sort mieux, dans le sens où la part de ses ventes sur le marché mondial du PEL a gagné 0,3 point à 18,2%. Ses livraisons ont néanmoins chuté de 12,1%. C’est toutefois Buffalo Technology qui limite le mieux la casse avec des volumes en baisse de seulement 4% et une part de marché qui est montée de 0,3 point à 2,8%