Le projet de recherche français OCCIware annonce ses premières avancées

Le consortium OCCIware annonce ses avancées et réalisations technologiques vers la mise en place d’une plateforme innovante et formelle, basée sur les modèles, pour gérer toutes les ressources du Cloud.

Démarré en décembre 2014 pour une durée de 3 ans, OCCIware est un projet de recherche collaborative qui a pour objectif de dynamiser le marché du Cloud en France en facilitant le développement et le déploiement de solutions Cloud.

Pour cela OCCIware a pour objectif de réduire les barrières à l’entrée du marché du Cloud, de décloisonner les différentes plateformes (IaaS, PaaS, SaaS) et d’améliorer l’interopérabilité entre les différentes plateformes IaaS existantes en introduisant un nouveau standard ouvert, basé sur la recommandation OCCI (Open Cloud Computing Interface) de l’OGF (Open Grid Forum). OCCIware offrira un cadre formel pour modéliser, déployer et gérer tout type de ressources dans le Cloud. 

Un projet subventionné par l’Etat, porté par des acteurs du Cloud français 

Le projet OCCIware compte 11 membres, parmi lesquels des industriels, des instituts de recherches scientifiques, des universités et des associations françaises : Inria, Scalair, LINAGORA, Obeo, ActiveEon, l’Institut Telecom Sud Paris, l’IRISA, le Pôle Numérique, l’Université de Grenoble, OW2 et Open Wide qui est également coordinateur du projet. Le projet OCCIware est financé par la Direction Générale des Entreprises (DGE) et dispose d’un budget de 5,5 millions (3 millions de subventions de la DGE, le reste correspondant aux ressources humaines mises à disposition par les contributeurs au projet soit 30 personnes détachées spécialement pour le projet).

Avancées et réalisations technologiques OCCIware  

OCCIware répond à la demande de l’industrie informatique aujourd’hui pour diminuer le coût de développement, de maintenance et de prise en main des API REST de gestion des ressources Cloud, devenues le standard pour la majorité des applications au niveau IaaS, PaaS ou SaaS. Cette amélioration passe par l’utilisation d’outils standard de description, de génération et de documentation.

La partie outillage d’OCCIware (OCCIware Studio), basée sur Eclipse, est aujourd’hui en place et fait l’objet d’une intégration continue avec les autres composants et avec le projet erocci depuis septembre 2015. Ce studio Eclipse permet d’ores et déjà de concevoir des extensions et des configurations conformes au méta-modèle OCCI. Ce studio comprend un éditeur textuel, des modeleurs graphiques, des générateurs et des connecteurs. La mise en place d’un connecteur Docker pour ce studio apporte une avancée majeure au projet en permettant de concevoir visuellement et configurer de manière flexible une architecture Cloud reposant sur une infrastructure Docker. Il est prévu dans les développements à venir d’apporter de nouveaux connecteurs vers d’autres plateformes Cloud.

L’environnement d’exécution (OCCIware Runtime), conforme au standard OCCI, est aujourd’hui opérationnel, testé et distribué en intégration continue. Une première interface est proposée qui permet d’interagir avec des ressources dans une base de données temps réel distribuée (mnesia). Ce runtime peut être étendu dans n’importe quel langage grâce à une API D-Bus. Des premières extensions en Java et Python sont en cours de développement ainsi que l’intégration avec chaque cas d’usage.

Dans le cadre des démonstrateurs OCCIware, Scalair a mis en place un Cloud Privé à disposition de tous les partenaires du projet. Le projet comprend quatre cas d’usage : « Linked Data as a Service », « Datacenter as as Service », « Deploy @ OCCIware », « Big Data as a Service ».

Cas d’usage « Linked Data as a Service » par le Pôle Numérique:

Ce cas d’usage apporte un exemple de démonstration concrète des premiers résultats du projet. Il est ainsi possible dès aujourd’hui de modéliser dans le studio les projets Linked Data, tels que l’outil de partage de données OZWILLO. Le studio OCCiware a été utilisé par exemple pour permettre de rendre compatible l’outil de production OZWILLO à la technologie Docker.

Cas d’usage « Datacenter as a Service » par Scalair :

Le cas d’usage Datacenter as a Service (DCaaS) a pour objectif de montrer :

1) Comment piloter, orchestrer et monitorer les différentes ressources infrastructure d’un Datacenter.

2) Comment rendre le management du Cloud plus intelligent en adaptant les ressources de l’infrastructure aux applications (Cloud Elastique).

Aujourd’hui, le studio OCCIware est en mesure de modéliser les différentes ressources d’un IaaS (ainsi que d’autres ressources) et d’assurer une cohérence avec l’état réel de l’infrastructure Cloud et les modèles en passant par la composante OCCIware Runtime. Des développements sont en cours pour finaliser l’extension Java avec la composante Runtime. Pour illustrer l’intégration des différentes composantes, Scalair a mis en place un cas d’usage applicatif complet et qui implique une ferme d’au moins dix serveurs virtuels sur son Cloud Privé (avec la solution web et mobile de covoiturage quotidien iDVROOM).

Les autres cas d’usage sont en cours d’intégration (« Big Data as a Service », « Deploy@ OCCIware »).

Le consortium présentera l’architecture globale du projet lors de la revue annuelle qui aura lieu le 9 février 2016. 

Les résultats et démonstrations publiques de la plateforme seront présentées lors des conférences Cloud Computing World Expo à Paris (23 et 24 mars) et Cloud Expo Europe à Londres (12 et 13 Avril).

Go to Source