Le Raspberry Pi a un nouveau navigateur : Vivaldi

 

Les utilisateurs de Raspberry Pi ont désormais un plus large choix de navigateurs. Outre Chromium, Firefox et Midori, ils disposent aujourd’hui d’une version expérimentale de Vivaldi ciblant l’utilisateur chevronné, ou power-user.

Le navigateur basé sur Blink de l’ancien PDG d’opéra, Jon von Tetzchner, s’étend ainsi au-delà des PC Windows, MacOS et Linux pour débarquer sur une gamme de cartes développeur basées sur ARM. Parmi les modèles compatibles : le Raspberry Pi, CubieBoard, Asus Tinker Board, et d’autres encore.

Plus de personnalisation sur Raspberry Pi

Vivaldi ne possède pas encore de navigateur mobile, mais c’est son travail sur le développement d’une telle application qui a contribué à la version pour Raspberry Pi, selon l’éditeur. Il estime en outre que le projet DeX de Samsung représente une nouvelle plateforme potentielle pour Vivaldi. DeX vise à exécuter un Linux complet sur un téléphone Galaxy connecté à un écran.

Avec plus de 14 millions d’unités Raspberry Pi vendues depuis 2012, ces cartes conçues sur ARM constituent un marché de niche, mais en croissance pour Vivaldi.

Les développeurs de Vivaldi à Oslo soulignent que le navigateur peut être utile sur un Raspberry Pi connecté à un téléviseur en offrant une alternative aux navigateurs de base préinstallés sur les téléviseurs intelligents.

La build de Vivaldi pour ARM est actuellement considérée comme expérimentale et ne peut donc pas prétendre à des correctifs de bugs réguliers. Cependant, Vivaldi collectera les remontées des utilisateurs.

Pour installer Vivaldi sur Raspbian basé sur Debian, il suffit aux utilisateurs de double-cliquer sur le programme d’installation téléchargé. La société dispose également d’une page de configuration pour aider les utilisateurs à faire fonctionner le navigateur sur des distributions Linux non basées sur Debian.

Les développeurs de Vivaldi soutiennent que leur navigateur est mieux adapté aux utilisateurs de Raspberry Pi que Chromium, qui est livré avec Raspbian, en raison des options de personnalisation de Vivaldi.

Une version Android de Vivaldi en développement

Plus important encore peut-être, Vivaldi peut aider les utilisateurs de Raspberry Pi à réduire les ressources en désactivant les GIF animés. Reader View permet quant à lui une lecture plus aisée. Les utilisateurs Pi peuvent en outre profiter d’autres fonctionnalités comme le groupement d’onglets, la capture d’écran et la prise de notes.

Vivaldi utilise son nouveau navigateur ARM pour construire sa communauté et puiser dans la communauté Pi. La société offre aux fans la chance de gagner un Raspberry Pi Model 3, un étui Vivaldi et une carte microSD de 16 Go avec Vivaldi pré-installé en échange du partage d’un projet Pi sur son blog.

« Nous sommes ravis de dévoiler Vivaldi pour la populaire carte de développement Raspberry Pi et d’autres appareils ARM basés sur Linux. Les utilisateurs enthousiastes de Raspberry Pi qui recherchent un navigateur plus riche en fonctionnalités et plus flexible trouveront en Vivaldi une expérience passionnante » déclare von Tetzchner.

Vivaldi lancera bientôt un navigateur pour Android, mais une porte-parole n’a pas pu communiquer à ZDNet de date pour sa sortie.

La société a également l’intention de créer une version pour iOS, mais cela pourrait prendre plus de temps car son développement impose l’utilisation de WebKit plutôt que ses fondations Chromium et Blink existantes.

Article « Raspberry Pi, Linux on ARM users: Now you get a new browser option with Vivaldi » traduit et adapté par Christophe Auffray, ZDNet.fr

Go to Source


bouton-devis