Lenovo prépare l'offensive dans la réalité virtuelle et augmentée

La réalité virtuelle et augmentée attire de nombreux constructeurs dont Lenovo qui perçoit également des usages en entreprises. (crédit : D.R.)

La réalité virtuelle et augmentée attire de nombreux constructeurs dont Lenovo qui perçoit également des usages en entreprises. (crédit : D.R.)

Le constructeur chinois Lenovo prévoit de lancer une salve de terminaux taillés pour la réalité virtuelle et augmentée dont un casque. La société s’intéresse également de près à la plateforme DayDream VR de Google.

Présenté hier lors de la conférence Lenovo Tech World (9 juin) qui a eu lieu dans la Silicon Valley, le Phab2 Pro comble le fossé entre les mondes virtuels 3D et le monde réel. Mais il semble bien que le Phab2 Pro, basé sur le Project Tango qui utilise la plateforme de visualisation 3D de Google ne soit qu’un début. En effet, le constructeur chinois a l’intention de livrer plusieurs dispositifs basés sur le projet. « Il est important de ne pas considérer le Phab2 Pro comme un produit unique, mais comme la première étape d’un plan à plus long terme », a déclaré dans une interview Jeff Meredith, vice-président et directeur général d’Android et de Chrome Computing chez Lenovo.

« À l’avenir, nous envisageons d’utiliser cette technologie dans différents facteurs de forme », a-t-il précisé. « Les casques de réalité virtuelle sont également sur notre liste », a encore ajouté le vice-président de Lenovo, sans préciser si les produits seraient liés uniquement au projet Tango ou à d’autres plates-formes comme DayDream de Google ou Holographic de Windows. Lenovo a effectivement apporté son soutien à Project Tango, mais dans le passé, le constructeur avait fait savoir qu’il était prêt à créer un casque de réalité augmentée semblable à l’Hololens de Microsoft, si la demande pour ce genre de produits se confirmait.

Des applications Project Tango à venir dans l’entreprise 

Avec son écran de 6,4 pouces, le Phab2 Pro, vendu 499 dollars HT, peut enrichir l’environnement réel tel que les gens le voient et l’expérimentent chaque jour. Avec le smartphone, les utilisateurs peuvent mesurer des distances, naviguer virtuellement dans d’autres espaces, ou avoir accès à d’autres informations sur les objets qu’ils peuvent voir à travers leur écran. Ils peuvent également jouer à des jeux AR en superposant des images virtuelles à l’environnement réel. Ils peuvent aussi tester la décoration d’une pièce en plaquant des images de meubles sur un espace donné. « Dans l’entreprise, les appareils fonctionnant avec Project Tango peuvent aussi trouver de nombreuses applications », a déclaré Jeff Meredith. Par exemple, sur le terrain, les agents de maintenance pourraient réaliser certaines tâches en suivant des procédures et des conseils d’intervention. Les entreprises pourraient également faire des simulations visuelles dans le domaine médical et dans celui de l’automobile

Mais Lenovo pourrait également construire des dispositifs VR compatibles avec la plate-forme DayDream de Google. Annoncée au mois de mai lors de la conférence Google I/O, la plateforme devrait être lancée plus tard cette année. Il existe des différences matérielles et logicielles entre Tango et DayDream, Tango étant plus tournée vers la réalité augmentée, et DayDream, plus vers la réalité virtuelle. Les dispositifs de DayDream ont besoin de processeurs plus performants et doivent fonctionner avec des casques, alors que les dispositifs Tango n’ont pas ces exigences.

Des entreprises comme HTC, Samsung, LG et Huawei développent des smartphones compatibles avec la plate-forme DayDream, mais Lenovo ne fait pas encore partie de ce groupe. Plus gros fabricant de PC au monde, Lenovo cherche de nouveaux marchés. L’entreprise chinoise s’est déjà diversifiée en s’attaquant à des marchés prospères comme l’informatique d’entreprise, les jeux, et maintenant la réalité virtuelle. Le constructeur a déjà annoncé qu’il préparait une gamme d’appareils AR et VR, dont beaucoup peuvent intégrer les puces du spécialiste de la vision artificielle, Movidius.

Go to Source