Les déploiements OpenStack en hausse, mais Intel réduit son support

Une étude réalisée auprès des utilisateurs de la plate-forme cloud open source révèle que les déploiements d’OpenStack ont ​​augmenté de 44%, mais Intel a coupé son support au Centre d’innovation OpenStack.

Les déploiements du cloud OpenStack sont en hausse, mais Intel a réduit sa contribution financière au projet. (crédit : OpenStack)

La fondation OpenStack est optimiste quant à la participation des utilisateurs dans ses activités en nuage, en dépit d’une réduction récente d’un projet connexe du sponsor principal Intel. Selon la neuvième étude consacrée aux utilisateurs d’OpenStack (2017 OpenStack User Survey en bêta comme tous les composants chez OpenStack), le projet cloud open source a engrangé 44% de déploiements et 20% de contributions supplémentaires par rapport à l’an dernier. Plus de 1 300 utilisateurs provenant de 476 villes et 78 pays ont participé au dernier sondage biannuel, qui a apporté des retours d’expérience sur 583 déploiements enregistrés entre le 26 janvier et le 1er mars.

L’étude indique que 32% des entreprises exploitant OpenStack comptent 10 000 salariés ou plus, tandis que 25% ont moins de 25 employés. En outre, 16% des déploiements ont totalisé plus d’un petabytes en stockage objet, contre 4% il y a un an, et 33% ont déclaré stocker 100 000 objets ou plus, contre 13% en 2016. 

[embedded content]

Selon la fondation, l’entreprise type (moyenne) exploite 61 à 80% de son infrastructure sur OpenStack. Dans les installations plus grandes, avec des clouds dotés de 1 000 cœurs ou plus, l’utilisateur moyen utilise 81 à 100% de son infrastructure globale sur OpenStack. Les conteneurs restent la première technologie émergente, avec 65% d’utilisateurs, et 47% ont retenu Kubernetes pour gérer leurs containers.

Mais les bonnes nouvelles signalées par OpenStack en matière de participation des utilisateurs sont éclipsées par la récente décision d’Intel de cesser sa participation à l’OpenStack Innovation Center. Une coentreprise avec Rackspace visant à stimuler l’adoption d’OpenStack grâce à des améliorations de la plate-forme cloud (le Centre d’innovation n’a jamais été un projet de Fondation). Le fondeur ne précise pas le budget qu’elle fournissait au projet, mais suite à la décision d’Intel, Rackspace a supprimé 45 postes.

OpenStack a convaincu les entreprises

Pourtant, l’analyste Dana Gardner d’Interarbor Solutions reste confiant dans OpenStack, affirmant que la plate-forme reste l’une des meilleures solutions pour le cloud computing et qu’elle arrive à maturité. « OpenStack peut être tenue pour acquis par certains fournisseurs, mais elle devrait rester une plate-forme essentielle pour les architectes cloud dans les entreprises pour les années à venir ». 

Go to Source