Les modules M2M passeront essentiellement par la 4G

Les livraisons de modules cellulaires LTE M2M (4G) vont représenter plus de 50% des livraisons de modules M2M en 2021 mentionne ABI Research. « Le train a quitté la gare » explique Dan Shey, directeur général d’ABI Research. « Avec la ratification récente de la norme M1 Cat (par le 3GPP) et celle à venir de Cat M2, il est assez clair que le LTE va remplacer rapidement les connexions 2G et 3G dans certains des principaux marchés M2M. »

En Amérique du Nord l’expansion rapide de la couverture réseau et un environnement opérateur très compétitif va pousser à la domination des connexions LTE dans le domaine de l’Internet des Objets avertit ABI Research.

Et sur les marchés des pays développés, la part de livraison de modules LTE M2M devrait être la plus faible en Europe. Pourquoi ? Parce que les modules 2G sont toujours préférés en raison d’une forte couverture réseau. Par ailleurs certains opérateurs cherchent à étendre le 2G à la norme CE-GSM explique le cabinet.

« Il y a beaucoup d’attentes pour les technologies LTE Cat M1 et M2 »

« Il y a beaucoup d’attentes pour les technologies LTE Cat M1 et M2, et il y a certainement d’énormes possibilités en particulier pour la création de nouveaux segments d’application Internet des Objets » explique Dan Shey. « Mais la croissance hyper attendue pour ces technologies a de nombreuses incertitudes, y compris l’appel et l’attractivité des différents cas d’usage du LPWA, les politiques de prix des opérateurs, et la concurrence des autres architectures et technologies. La coopération entre de nombreux fournisseurs de l’Internet des Objets est pour que le potentiel de ces technologies soit réalisé ».

Pour aller plus loin sur le sujet des réseaux de l’Internet des Objets :

Go to Source


bouton-devis