Les Samsung Galaxy S8 et Xioami Mi6 se dévoilent avant le MWC

Juste avant le MWC 2017, les constructeurs se préparent à lancer leurs smarphones haut de gamme qui seront commercialisés quelques semaines après. Derniers détails sur les Samsung Galaxy S8 et Xioami Mi6, fer de lance des deux constructeurs sud-coréen et chinois

Commercialisé le 21 avril prochain, le Galaxy S8 sera doté d’un design avec des bords courbés et un écran extrêmement biseauté. (Crédit V.B.)

Si l’année dernière, Samsung avait présenté son Galaxy S7 au Mobile World Congress, c’est au tour du Galaxy S8 de rattraper le fiasco du Galaxy Note 7 en brillant sur les étals du salon 2017 (du 27 février au 2 mars à Barcelone). Et comme la fiche technique de ce mobile a fuité sur le Web, on en sait un peu plus sur ses caractéristiques. Au cœur du mobile, on trouve une puce Qualcomm Snapdragon 835 ou Samsung Exynos 8895 avec un GPU Mali-G71 – en fonction des régions – avec des performances 1,8 fois supérieures au S7 et des optimisations pour la 4K et la VR.

Ce mobile est associé à un écran Super Amoled Quad-HD (2560 x 1440 pixels) d’une diagonale de 5,7 pour le S8 ou 6,2 pouces pour le S8+. Une augmentation de plus d’un demi-pouce par rapport aux 5,1 et 5,5 pouces des S7. Samsung égale ou dépasse même celle du Galaxy Note 7 de 5,7 pouces.

Les caractéristiques attendus pour le Galaxy S8.

Un scanner d’iris comme sur le défunt Note 7

En plus des composants dernier cri, Samsung est également décidé à lutter à armes égales avec les mobiles embarquant un assistant numérique – Google Assistant, Microsoft Cortana et autre Apple Siri – grâce au rachat de Viv Labs. Comme les autres assistants, ce service peut traiter des requêtes en langage naturel comme les autres assistants numériques. Il s’agit pour le sud-coréen de pousser ses propres services sur son matériel, puisque la plate-forme de Google n’est pas ouverte aux développeurs externes. Baptisé Bixby et beaucoup plus avancé que S-Voice, cet agent fonctionnera avec presque toutes les applications natives de Samsung. Le service sera disponible dans huit langues, y compris l’anglais, le coréen et le chinois et peut être le français. Ce serait mieux que Google Assistant sur le smartphone Pixel, qui ne comprend actuellement que l’anglais et l’allemand (bien qu’il puisse également parler hindi, japonais et portugais dans l’application Allo). 

En ce qui concerne le lecteur d’empreintes digitales, il se déplace vers l’arrière de l’écran, comme sur le Pixel et beaucoup d’autres mobiles Android (Huawei P9 par exemple). Cependant, le S8 adopterait également le scanner de l’iris du Note 7, il ne sera donc pas nécessaire de passer par le capteur dactylogramme.

Trois versions pour le Xiaomi Mi6

En plus du S8, on s’attend également à découvrir le Xiaomi Mi6 dans les travées du MWC. Également équipé d’une puce Snapdragon 835 ou MediaTek Helio X30 en entrée de gamme, il devrait être disponible dans trois version : Mi6 Lite à 274 euros HT, Mi6 Standard à 342 € HT et Mi6 Pro à 410 €HT (voir encadré pour caractéristiques techniques). Mais attention, les mobiles du chinois ne supportent pas toutes les fréquences 4G utilisées par les opérateurs européens et se limitent généralement aux 2100 et 2400 MHz en faisant l’impasse sur les 800 MHz. 

Go to Source


bouton-devis