Les services d’infogérances sont les dépenses numériques les plus impactées par le cloud

Les services d’infogérances sont les dépenses numériques les plus impactées par le cloud Le cloud, l’une des forces les plus disruptive du numérique. © @Stekaba – Flickr c.c.

A lire aussi

Les équipements d'infrastructure du cloud, un marché de 37,1 milliards de dollars en 2016

Le marché du cloud devrait peser 5,9 milliards d’euros en France en 2016

Pour sortir des turbulences du cloud Microsoft veut accélérer, mais comment ?

Mauvaises perspectives pour les entreprises de services en numérique (ESN) comme IBM, Accenture, CSC, Capgemini ou Atos. Elles vont être les plus durement frappées par la migration vers le cloud computing. Leurs services d’infogérances, dont le marché mondial est estimé par Gartner à 119 milliards de dollars en 2016,  forment le poste de dépenses numériques le plus touché par cette révolution. Selon le cabinet, 35% des achats dans ce domaine vont migré vers l’infonuage en 2016 et 45% en 2020.

Les éditeurs traditionnels en première ligne

Le deuxième poste le plus affecté concerne les logiciels d’application. Un marché évalué à 144 milliards de dollars en 2016 et dominé par des éditeurs traditionnels comme SAP, Oracle ou Microsoft. La part des dépenses dans ce domaine à passer vers à des services en ligne (SaaS pour Software as a service) devait atteindre 25% en 2016 puis 37% en 2020.

Le troisième poste le plus touché porte sur les investissements d’infrastructure. Un marché estimé à 294 milliards de dollars en 2016 et contrôlé par des équipementiers comme Hewlett Packard Entreprise, Dell, Cisco, IBM, Microsoft ou VMware. La part des dépenses dans ce domaine à migrer vers des services de cloud d’infrastructure (IaaS pour Infrastructure as a service) devrait grimper de 13% en 2016 à 17% en 2020.

Accélération de la migration vers le cloud

Au total, 111 milliards de dollars de dépenses numériques vont migrer vers le cloud en 2016, et le chiffre devrait monter à 216 milliards de dollars en 2020, ce qui dénote une forte accélération du mouvement. D’ici 5 ans, la migration vers le l’infonuage aura affecté plus de 1000 milliards de dépenses numériques directement ou indirectement. Ce qui fait dire à Gartner que le cloud est en train de s’imposer comme l’une des forces les plus disruptives du numérique.

Go to Source


bouton-devis