Les services managés dopent l’activité des ESN

Selon une étude commandée par Barracuda Networks, les services managés semblent constituer une mine d’or pour les ESN. Alors que les PME leur accordent de plus en plus de confiance, les MSP ont toutefois encore quelques défis à relever, notamment une concurrence grandissante.

Les services managés dominent largement les opportunités de business des ESN, selon l’étude menée par IT Europa. (Crédit : Barracuda Networks)

Commandée par Barracuda Networks via sa branche dédiée aux MSP (managed services providers), l’enquête MSP Day 2019 a été menée par IT Europa auprès de 50 décideurs présents chez des partenaires fournissant des services managés dans toute l’Europe. L’objectif ? Evaluer à travers les ESN ce que les clients finaux pensent des MSP et dresser un état des lieux quant aux revenus issus de ce segment. Premier constat : bien plus que les services professionnels, cloud ou de licences logiciel, les services managés sont la plus importante opportunité de revenus pour 54 % des décideurs interrogés. Une nette progression par rapport aux données de la même enquête un an auparavant. Ce sentiment de prospérité n’implique pas pour autant de saturation du marché. 73 % des sondés considèrent ainsi que, bien que la concurrence s’intensifie, il reste « encore beaucoup d’opportunités ».

Un peu plus de la moitié des partenaires ont tiré plus de 30 % de leurs revenus des services managés en 2018, et 66 % d’entre eux s’attendent à ce que ce soit le cas en 2019. Plusieurs arguments sont invoqués pour expliquer les besoins des entreprises en MSP. 69 % des répondants citent la pénurie de compétences IT interne chez les clients, tandis que 61 % évoquent la migration vers le cloud. Du côté des raisons pour lesquelles les sociétés stoppent leur collaboration avec un fournisseur de services managés, les tarifs (51 %), les coupes budgétaires (45 %) et l’acquisition par une autre entreprise (55 %) sont principalement pointés. Ce sont là les mêmes données que dans l’édition précédente de l’étude. Cependant, d’autres menaces ont grandement progressé, notamment le risque d’un meilleur service fourni par un concurrent (+ 20 %, cité par 10 % des sondés) et surtout le risque « d’attentes non satisfaites du client » (+ 96 %, cité par 27 % des sondés).

MSP

Le manque de compétences IT et la migration vers le cloud sont les principales raisons pour les clients de faire appel aux fournisseurs de services managés. (Crédit : Barracuda Networks)

Les PME de plus en plus attirées par les MSP

Parmi les freins à l’adoption des MSP, c’est le manque de compréhension de leur fonction qui est le plus évoqué. Plus de 89 % des répondants considèrent ainsi les « idées fausses du client » comme un défi. Le manque de confiance des entreprises dans la sécurité des MSP est également jugé préoccupant, à 76 %. Toutefois, ce sentiment est contrebalancé par un attrait accru des PME pour les services managés, ressenti par 73 % des décideurs. Enfin, concernant les secteurs d’activité les plus porteurs, les données recueillies indiquent que trois services sont particulièrement fournis : la surveillance et la gestion des réseaux (72 %), la sécurité du courrier électronique (62 %) et la sauvegarde, la continuité des opérations et la reprise après sinistre (58 %). Sont également cités le stockage, les applications de productivité, ainsi que l’infrastructure et les logiciels basés sur le cloud (IaaS et SaaS).

MSP

La relation client est le principal levier d’opportunité pour les MSP, selon les sondés. (Crédit : Barracuda Networks)

Go to Source


bouton-devis