Les solutions UCaaS s’imposent dans les entreprises

Le nombre de souscriptions à des services UCaaS a bondi de 25% au second trimestre 2018. Les entreprises du SMB sont es plus grandes consommatrices mais leur demande croît désormais deux fois moins que celle des grandes entreprises.

UCaaS : la demande en forte hausse dans les grandes entreprises. (Crédit D.R.)

Le nombre de souscriptions à des services UCaaS a enregistré au deuxième trimestre 2018 son dixième trimestre consécutif de croissance dans le monde. Dans une récente étude, le cabinet Synergy Reserach indique en effet avoir recensé 300 000 nouveaux utilisateurs de services de communications unifiées dans le cloud entre avril et juin derniers. Ce chiffre est en hausse de 25% comparé à la même période en 2017. Depuis l’origine, la progression du marché est tirée par la demande les entreprises du SMB, et ces dernières représentent toujours la plus grosse proportion des clients des fournisseurs de services UCaaS. Toutefois, les souscriptions des grandes entreprises connaissent désormais un taux de croissance deux fois supérieur à celui enregistré sur le segment du SMB.

60% du marché dans les mains de cinq fournisseurs

S’agissant des fournisseurs, le domaine de l’UCaaS reste encore dominé par RingCentral et Mitel qui affichent respectivement 18% et 16% de parts de marché pour le compte du deuxième trimestre 2018. A l’affût en troisième position, 8X8 capte de son côté 13% du nombre d’utilisateurs total. Cisco/Broadsoft se classe en quatrième position avec 7% de part de marché, à stricte égalité avec Vonage. De fait, le marché reste encore assez concentré puisque les cinq premiers fournisseurs de services UCaaS représentent à eux seuls 60% du marché.

A la fin du second trimestre 2018, le nombre d’utilisateurs de services de communications d’unifiées se rapprochait des 8 millions de personnes dans le monde. Il était près de deux fois moins  à la  fin 2015. « L’UCaaS devient un service courant. Sachant que son taux de pénétration du marché du PBX n’atteint pas encore les 10%, il lui reste encore un potentiel de croissance très important dans les années qui viennent », conclut Jeremy Duke, le fondateur et analyste principal de Synergy Research.

Go to Source


bouton-devis