LG V40 : Un mobile haut de gamme par ses composants et son prix

Avec son écran de 6,4 pouces, ses 5 capteurs photos, son puissant processeur Snapdragon 845 et 6 Go de RAM, le dernier-né des smartphones LG affiche des caractéristiques techniques élevées. Mais le prix – 900 dollars – et la discrétion de la marque coréenne constituent des handicaps.

Le LG V40 arrive sur un marché des smartphones XXL – plus de 6 pouces – où il sera difficile de se tailler une place entre le Galaxy Note 9, le Pixel 3 et l’iPhone XS Max. (crédit : Christopher Herberte / IDG)

Alors qu’il était initialement attendu pour le dernier IFA de Berlin début septembre, c’est finalement près d’un mois plus tard que LG a décidé de lever le voile sur son dernier flagship sous Android Oreo 8.1. Le dernier porte-étendard de l’autre acteur sud-coréen en matière de smartphones haut de gamme affiche des caractéristiques impressionnantes, naturellement un cran haut-dessus du précédent modèle V30, mais également du récent G7.

Parmi les principales, on trouve un écran Oled de 6,4 pouces (3120 X 1440 pixels pour 537 pixels par pouce), 5 capteurs photo un processeur Snapdragon 845, 6Go de RAM et 64Go de stockage (respectivement 8Go et 128Go pour le modèle supérieur) ainsi qu’une batterie de 3 300mAh. N’oublions pas également, entre autre, le chargement par induction, la gestion audio Quac DAC, un bouton Google Assistant, une résistance à l’eau IP68 ou encore la présence d’une prise jack, quasiment disparue chez tous les smartphones haut de gamme du marché (Apple, Huawei P20 Pro, OnePlus 6T, Google Pixel 3…) à l’exception notable du compatriote sud-coréen Samsung avec son Galaxy Note 9. Une encoche est présente mais une astuce logicielle permet de la fondre dans une « barre noire » horizontale.

Une encoche camouflable

LG V40 

L’écran Oled 6,4 pouces du LG V40 est manifestement de très bonne facture. (crédit : Christopher Herbert / IDG)

Concernant l’écran Oled, on peut dire que LG l’a enfin réussi. C’est en tout cas l’avis de notre confrère d’IDG NS, qui a eu l’occasion de le prendre en mains, et qui n’a pas été déçu en particulier par la qualité de la colorimétrie et la profondeur des noirs. Le coréen a placé dans l’encoche les deux capteurs photos : un objectif grand angle 5MP et un objectif standard 8MP. Il existe entre eux une différence de champ de vision de 10 degrés entre eux (80 degrés contre 90 degrés), que l’on ressent dans le mode selfie élargie. En outre il est désormais possible de prendre de véritables portraits avec l’appareil photo avant, ce qui n’était pas vraiment le cas avec le G7.

[embedded content]

Les trois plus gros atouts du LG V40 sont tous à l’arrière avec 3 capteurs photos, une premier pour un téléphone de la marque – mais pas pour le chinois Huawei qui l’a devancé avec son P20 – mais qui demeure encore une rareté parmi les smartphones. Les caractéristiques des 3 capteurs sont les suivantes : objectif de 12MP standard avec focale 1,5 avec OIS, un autre de 16MP avec focale 1.9 et un champ de vision de 107 degrés, puis un dernier capteur doté d’un objectif de 12MP avec zoom x2 et focale 2,5. En faisant le choix d’intégrer trois capteurs photos, LG a manifestement voulu attirer l’attention vers lui, mais, comme Huawei en son temps, on peut se demander si tout cela n’est pas excessif.

Des capteurs photos aux objectifs ludiques

Mais contrairement à son concurrent qui s’est concentré sur la course aux megapixels (40MP pour le capteur principal, 20MP pour le monochrome et 8MP pour l’objectif zoom), le coréen a choisi une autre voie en permettant de basculer d’un capteur à l’autre permettant d’accéder à des fonctions photos différentes, privilégiant l’aspect ludique (cine et triple shot, écran large, 3D light effect…) sans volonté de faire la course technologique pour tenter de remplacer (mais est-ce vraiment ce que souhaitent les utilisateurs) les reflex numériques ou prendre des paysages à la Ansel Adams.

Si le V40 semble être un smartphone haut de gamme bien né, il n’en reste pas moins qu’i devra batailler dur pour survivre dans une jungle ultra concurrentielle. Et ce n’est pas vraiment avec l’argument prix que LG pourra batailler, son flagship étant proposé à près de 900 dollars pour la version de base. Alors certes ce smartphone dispose d’atouts cumulés (5 capteurs photo, écran Oled 6,4 pouces très haute résolution, puce Snapdragon 845, résistance IP 68, charge à induction, prise jack…) qui impressionnent, mais reste à savoir si le manque de notoriété de LG sur le créneau des smartphones haut de gamme ne risque pas de cantonner ses ventes à des volumes confidentiels, à l’instar du précédent modèle V30 passé relativement inaperçu…

Go to Source


bouton-devis