Li-Fi : le Wi-Fi lumineux se concrétise

Le Li-Fi, cette alternative lumineuse au Wi-Fi (au sens propre), se concrétise. L’International Business Times rapporte qu’une jeune pousse estonienne, finaliste d’une compétition finlandaise, a commercialisé la technologie auprès d’un site industriel.

C’est au moins la deuxième fois que le Li-Fi est mis en œuvre en dehors de laboratoires. La société française Lucibel l’avait installé dans les locaux d’une entreprise, pour connecter des appareils à internet, mais encore sous forme de prototype.

La start-up Velmenni atteint à son tour 1 Gb/s en conditions réelles. Mais des chercheurs atteignent jusqu’à 224 Gb/s en laboratoire.

Cette société estime que la communication par lumière visible (VLC) pourrait avoir des applications grand public dans trois ou quatre ans. Des ampoules intelligentes pourraient alors servir de point d’accès à internet.

Le Li-Fi, qui fonctionne par le clignotement à haute fréquence d’une source lumineuse et par sa réception par un ou plusieurs destinataires, présente des avantages et des inconvénients. Il est potentiellement plus rapide mais il permet aussi et surtout de focaliser une liaison. La lumière ne traverse pas les murs, ce qui offre une nouvelle approche de la sécurisation. Pour autant, il n’a pas vocation à remplacer le Wi-Fi, mais à le compléter.

Li-Fi

Contenus relatifs