Linux est pleinement opérationnel sur la Nintendo Switch

Linux est pleinement opérationnel sur la Nintendo Switch

Nous vous l’annoncions la semaine dernière, une équipe de hackeurs est parvenue à installer le système d’exploitation Linux sur la Nintendo Switch. Une opération intéressante qui ouvre le champ des possibles, mais qui se limitait à quelques lignes de codes sur un fond noir… Depuis des progrès ont été réalisés, une vidéo partagée sur le compte Twitter du groupe failOverflow et relayée par Liliputing permet de se faire une idée précise de ses avancées. Premier élément, l’interface graphique utilisateur est désormais opérationnelle.

La Switch devient un petite tablette PC

La Nintendo Switch se mue en ordinateur avec ses menus, ses icônes et ses fenêtres, mais point plus important encore, l’écran tactile réagit parfaitement. L’ensemble est fluide, comme si Linux fonctionnait de manière native sur un ordinateur lambda. De même, la plupart des fonctions sont opérationnelles, comme le Bluetooth, le WiFi, la partie audio ou encore l’accélération 3D sous Plasma KDE.

Maintenant que la Switch s’est transformée en ordinateur, la prochaine étape (que de nombreux utilisateurs attendent) est l’installation de jeux piratés, puis du système d’exploitation Android afin d’accéder aux milliers d’applications présentent sur la plateforme mobile.

Code execution is all the rage these days, but can your Switch do *this*? 😉 #switchnix pic.twitter.com/NMnBq61tOM

— fail0verflow (@fail0verflow) 17 février 2018