Microservices et méthodes agiles piliers de la performance des entreprises

D’après une étude menée par Frost & Sullivan, 85% des décideurs informatiques mondiaux estiment que le choix d’architectures modernes comme les conteneurs et microservices ainsi que les méthodes agiles, participent à la prospérité de leur entreprise.

Le choix de la modernité paye en performance selon l’étude. (crédit : Pexels / Pixabay)

Adopter des architectures modernes (microservices, conteneurs…) ou des méthodes agiles (Scrum, devops…) est-il utile ? Selon une étude de Frost & Sullivan réalisée sur la commande de CA Technologies, la réponse est oui. De tels choix facilitent ainsi l’atteinte des objectifs de performance des entreprises. Pour 85 % des répondants, cette modernité est même jugée très importante ou cruciale pour la prospérité future de leurs entreprises. Les architectures modernes concernent, selon les déclarations des répondants, 66 % des entreprises françaises contre 77 % au Royaume-Uni mais 64 % en Allemagne et 63 % en Italie.

Les logiciels sont jugés comme utiles ou très utiles à l’atteinte des objectifs par 84 % des décideurs français interrogés. 88 % jugent que le patrimoine applicatif est correctement intégré en termes de partage de données, d’authentification et de sécurité. Mais seulement 78 % jugent disposer de capacités à connecter les applications au dessus de leurs homologues. 70 % estiment que les problèmes logiciels peuvent gêner l’atteinte des objectifs business, 68 % que la précipitation dans les déploiements nuit à la sécurité et à la qualité, 66 % constatant que la rapidité est privilégiée sur la sécurité. Pour ne plus opposer rapidité et qualité, le recours à l’agilité est plébiscité par les trois quarts des répondants.

Go to Source


bouton-devis