Microsoft baisse les prix de ses services cloud de 17%, Rackspace en pâtit

Microsoft baisse les prix de ses services cloud de 17%, Rackspace en pâtit Azure, le cloud d’infrastructure de Microsoft © D. R.

Dix jours après la baisse de 5% des prix d’Amazon Web Services, Microsoft riposte en réduisant à son tour les tarifs de son cloud Azure. La diminution atteint 17% pour le concurrent d’EC2, l’emblématique service de calcul et traitement à demande d’Amazon. C’est l’énième épisode de la guerre des prix qui fait rage depuis mars 2014 entre les « Big Four » du cloud : Amazon Web Services, Microsoft, IBM et Google.

Bataille Microsoft-AWS

A chaque coup, c’est l’américain Rackspace, l’un des acteurs américains de second couteau du cloud, qui en pâtit le plus, comme l’illustre la baisse de 9,4% de son action en Bourse après l’annonce de Microsoft.
 

Dans la bataille du cloud d’infrastructure (IaaS) et de plateforme (PaaS), Microsoft émerge comme le plus grand challenger d’Amazon Web Services, qui s’accapare 29% d’un marché estimé par Synergy Research à 20 milliards de dollars en 2015. Il détient 12% du marché en 2015, devant IBM (7%) et Google (6%).