Microsoft entre dans le club des « trillionaire company » avec 1000 milliards de dollars en bourse

Microsoft entre dans le club des

En l’espace de quelques années, Satya Nadella, le président directeur général de Microsoft est parvenu à insuffler une nouvelle dynamique au géant mondial des logiciels et des services informatiques. Il a multiplié les acquisitions (Linkedin, Minecraft ou encore Github) et entrepris un virage stratégique dans le cloud et l’open source. À vrai dire, il a même réalisé l’exploit de rendre Microsoft « cool » – ce que beaucoup pensaient impossible.

Résultat, la firme de Redmond affiche une santé de fer avec des revenus en hausse de 14% à 30,6 milliards de dollars au premier trimestre 2019 pour un résultat Net de 8,8 milliards de dollars (en hausse de 19%). Une performance saluée par les investisseurs, la valeur de l’entreprise a brièvement dépassé les 1000 milliards de dollars en bourse, faisant ainsi rentrer Microsoft dans le club très fermé des « trillionaire company ».

Le bonheur est dans le cloud

Le chiffre d’affaires de la division « Productivité et Processus » (Office / Dynamics 365) s’est élevé à 10,2 milliards de dollars, en hausse de 14%. Mais c’est bien la branche d’Intelligent Cloud (Azure) qui portent les résultats en atteignant les 9,7 milliards de dollars soit une hausse de 22%. Rappelons que cette division inclut également la suite bureautique Office 365, qui voit ses abonnements augmenter sensiblement et le réseau social LinkedIn dont les revenus ont bondit de 27%. Même la division « Personal Computing » qui comprend notamment les produits Surface et Windows est sur un nuage en affichant une croissance de 8%.

« La demande pour nos offres de cloud computing a fait grimper le chiffre d’affaires du cloud computing commercial à 9,6 milliards de dollars ce trimestre, en hausse de 41 % par rapport à l’année dernière a déclaré Amy Hood, vice-présidente et directrice financière de Microsoft. 

Source : Microsoft