Microsoft envisagerait de racheter Electronic Arts

Microsoft envisagerait de racheter Electronic Arts

Malgré l’ultra-domination de Sony sur le marché des consoles de jeux vidéo, Microsoft n’est pas près d’abdiquer. Le géant américain préparerait même une contre-offensive en investissant massivement dans un studio de développement de jeux. Ces dernières années, Sony a réussi à creuser l’écart face à Microsoft grâce notamment aux nombreuses exclusivités présentent sur la PlayStation 4, comme God of War, Bloodborne, Uncharted ou encore Gran Turismo. Depuis le lancement des deux consoles, il s’est écoulé près de 73 millions de PS4 contre seulement 35 millions de Xbox One (toutes versions confondues).

Microsoft aurait donc décidé d’adopter la même stratégie. Plusieurs noms de studios circulent sur la toile. Tout d’abord, Electronic Arts, véritable géant du secteur avec une capitalisation boursière de plus de 36 milliards de dollars et de nombreux titres emblématiques comme Battlefield, FIFA, Need for Speed, Crysis ou encore Medal of Honor.

Autre géant, le studio Valve Corporation et sa plateforme de distribution Steam qui compte 125 millions d’utilisateurs d’actifs et plus de 14 000 jeux. En 2017, la plateforme a battu à plusieurs reprises son record du nombre d’utilisateurs connectés simultanément : 14 millions. Enfin, une dernière solution de repli serait envisagée : le studio PUBG Corp, à l’origine du jeu phénomène PlayerUnknown’s Battleground. Microsoft possède d’ailleurs déjà une exclusivité temporaire pour exploiter le jeu sur la Xbox One.

En novembre dernier, Phil Spencer, le directeur de la division Xbox et Microsoft Studio, indiquait : « nous devons grandir ; notre capacité à créer du contenu doit être l’une de nos forces. Nous n’avons pas toujours investi de manière égale. Nous avons connu des hauts et des bas« . Pour rappel, le marché du jeu vidéo a renoué avec la croissance à deux chiffres en 2017 pour un chiffre d’affaires au premier semestre de 1,29 milliard d’euros.

 

Rejoignez la conversation