Microsoft met à jour son casque à conduction osseuse pour les personnes malvoyantes

Microsoft a amélioré son casque à conduction osseuse pour personnaliser les déplacements des personnes affectées d’une déficience visuelle.

Selon les chiffres de l’OMS, actuellement, près de 285 millions de personnes sont malvoyantes : 39 millions d’entre elles sont aveugles et 246 millions présentent une baisse de l’acuité visuelle. Pour ces personnes, le sens prenant la relève est l’ouïe et elles sont davantage sensibles aux sons.

En fin d’année dernière, Microsoft levait le voile sur ses travaux de recherche au Royaume-Uni. La société a conçu un casque à conduction osseuse modelé sur-mesure et proposant un champ sonore 3D, directement transmis dans les mâchoires de l’utilisateur. Le casque en question est appairé à un smartphone pour la géolocalisation mais aussi pour retourner des informations aux alentours ou lire les beacons.

Dans un communiqué, Microsoft explique avoir introduit plusieurs nouveautés. La fonctionnalité Orientate permet à l’utilisateur de savoir immédiatement ce qui les entoure ou les lieux à proximité après une requête vocale ou via un geste opéré sur le smartphone.

Mais la personne malvoyante dispose également d’un nouvel outil baptisé CityScribe. Concrètement, au fur et à mesure de ses sorties, l’utilisateur est en mesure d’ajouter des libellés à des obstacles récurrents sur ses différents parcours, qu’il s’agisse d’un banc sur le trottoir, une poubelle publique, un nid de poule ou une zone en travaux.

City Unlocked

Microsoft rapporte les propos de Gerald James ayant testé le dispositif : « ça dépeint une image de la ville. Ca m’a identifié toutes les différentes boutiques de chaque côté de la rue mais ca m’a aussi informé sur les noms de rue et les directions à suivre ».

Le projet, baptisé City Unlocked, est mené en partenariat avec l’association britannique Guide Dogs, proposant des chiens entraînes pour aider les personnes non-voyantes.

A lire également :
Sunu, Buzzclip, DotWatch : quand les objets connectés aident les non-voyants