Migration vers le Cloud : « Mind the Gap ! »

Selon Gartner d’ici 2020, une politique d’entreprise « Sans Cloud» sera aussi rare qu’une politique «sans Internet» l’est aujourd’hui. Les solutions hybrides seront les plus répandues. La sécurité des applications et des données reste une crainte. Les fournisseurs mettent en place des arsenaux de défense capables de rassurer leurs clients sur ce point.

Les freins à une mutation pourtant inéluctable

Le cloud deviendra progressivement l’option par défaut pour le déploiement de logiciels standards ou personnalisés. Ces derniers sont d’ailleurs conçus de plus en plus pour des déploiements en environnements cloud public ou privé.

L’étude Cisco IDC montre que de nombreuses entreprises françaises enregistrent encore un faible niveau de maturité en matière de cloud : seulement 29 % d’entre elles ont mis en place des stratégies cloud optimisées, managées ou reproductibles. Les écarts au niveau des compétences du personnel, les silos organisationnels et les différences d’objectifs entre le département IT et les autres entités de l’entreprise sont autant d’obstacles au développement d’une stratégie cloud plus mature.

La question de la sécurité fait partie aussi des préoccupations des Responsables IT. Comment garantir dans le cloud la protection de mes données quand je ne maîtrise pas réellement leur localisation et leur état ?

Par ailleurs, la pression imposée par l’Europe et les Etats sur la protection des données pour les organismes « collecteurs » s’intensifie (RGPD, NIS, LPM). Les responsables IT doivent choisir des solutions technologiques et modes organisationnels en conformité avec les lois.

La transformation passe par le choix de solutions hybrides.

Le cloud public peut être perçu comme une cible plus facile pour les hackers. Pourtant tous les fournisseurs (AWS, Google, Microsoft) font de la sécurité des données hébergées un élément crucial de leur offre.

Il en résulte effectivement que l’adoption du Cloud en France se fait majoritairement en mode hybride pour 64% des entreprises.

 Plus de visibilité et de contrôle

A mesure que les applications et serveurs migrent vers le Cloud pour plus d’économies d’échelle, d’évolutivité et d’accessibilité, les responsables IT ont perdu une partie de la visibilité et du contrôle. Qui accède à quoi dans le Cloud ? Où les données sont-elles réellement hébergées ? Comment serai-je alerté d’une exfiltration ou d’une attaque ?

Ainsi, il y a peu de temps, Cisco s’alliait à Google et notre CEO Chuck Robbins mentionnait : « Notre partenariat avec Google offre à nos clients le meilleur que le cloud puisse offrir – agilité et évolutivité, couplées à une sécurité et à un support de classe entreprise. Nous partageons une vision commune d’un cloud hybride où la vitesse d’innovation se conjugue à un environnement ouvert et sécurisé

Afin d’accompagner les entreprises dans cette mutation délicate, Cisco Sécurité propose des solutions de protection efficaces des environnements multi cloud pour détecter et contrôler les applications SaaS, sécuriser la messagerie dans le cloud, identifier les menaces visant le cloud public. Et plus globalement protéger les activités dans le cloud.