Minority Report pour de vrai : cette IA peut prédire vos actions

Minority Report pour de vrai : cette IA peut prédire vos actions

Voilà des décennies que nous rêvons d’un robot majordome capable de savoir ce dont nous avons besoin et à quel moment. Pour le moment, il faut se contenter de pense-bêtes numériques qui nous rappellent un rendez-vous ou nous proposent des réponses automatiques pour nos courriels.

Mais des chercheurs de l’université de Bonn en Allemagne disent avoir franchi la première étape vers la création d’un programme auto apprenant capable d’anticiper nos actions, pour le moment dans la cuisine. Deux réseaux neuronaux ont été nourris avec quatre heures de vidéos montrant des humains en train de préparer différentes salades. Ces données ont servi à entrainer un algorithme sur la vingtaine d’actions nécessaires à la préparation de chaque salade, le début et la durée de la recette.

Une prédiction qui tombe juste 4 fois sur 10 

Les chercheurs ont ensuite testé le processus d’apprentissage de leur IA en lui soumettant des vidéos qu’elle n’avait jamais vues. Pour l’aider, une seule vidéo de préparation de salade fut décrite sur environ 30% de sa durée. Le programme devait ensuite prédire ce qui se passerait dans le reste du clip. Résultat ? L’algorithme a su prédire les actions suivantes avec une précision de 40%. Ce n’est évidemment pas une performance exceptionnelle, mais c’est une première avancée notable.

Pour muscler les assistants vocaux et le robots

« Nos méthodes sont les premières à prédire le contenu d’une vidéo sur une durée de plusieurs minutes », peut-on lire dans l’article scientifique qui décrit ce projet qui sera présenté lors de la conférence Computer Vision and Pattern Recognition à Salt Lake City (Etats-Unis) la semaine prochaine. La précision du système prédictif diminue à mesure que l’action est éloignée du point de départ, mais elle se maintient tout de même à 15% pour des activités à plus de trois minutes dans le futur. Outre les salades, l’IA a aussi été entrainée avec des vidéos de personnes préparant d’autres plats avec un succès similaire.

[embedded content]

Une fois cette technologie aboutie, elle pourrait contribuer à améliorer les interactions avec les assistants virtuels et les robots. « Nous voulons pouvoir prédire le moment et la durée des activités des minutes et même des heures avant qu’elles ne se produisent », explique l’un des chercheurs. Si cela devient un jour une réalité, nous pourrions vivre dans des maisons intelligentes capables de préparer les ingrédients et de préchauffer le four avant que l’on arrive affamé après une journée de travail.

à lire aussi

 

Rejoignez la conversation