Modem NB-IoT : ARM acquiert Mistbase, NextG-Com, et se lance

ARM annonce l’acquisition des sociétés suédoise et britannique Mistbase NextG-Com. De quoi rester dans le coup dans le domaine émergeant mais très dynamique du NarrowBand-IoT (NB-IoT), sur lequel ces deux sociétés sont spécialistes.

 

Ce standard introduit dans la version 13 du 3GPP permet de faire fonctionner des réseaux Internet des objets bas débit sur des antennes de réseau cellulaire classiques. De quoi concurrencer les réseaux dédiés de type Sigfox ou LoRa.

« Le déploiement de la technologie NB-IoT en 2017 représente un point d’inflexion sur le marché du LPWAN (Low-Power Wide-Area Network) car il répond à la demande d’une solution basée sur des standards ouverts que les fournisseurs de services peuvent déployer largement » mentionne une analyse récente de IHS Markit. Le cabinet prévoit que les connexions NB-IoT passeront de 1 million en 2017 à plus de 141 millions d’ici 2021, soit un taux de croissance annuel de 240%. « Ce qui en fait la technologie LPWAN la plus rapide que nous suivons » assure le cabinet.

Se passer de DSP avec un MCU

Conséquence : ARM anonce la commercialisation de son premier modem cellulaire NB-IoT intégré (de l’antenne au logiciel de couche 3), appelé Cordio-N. Ce modem est basé sur les technologies des deux sociétés et la dernière génération de microcontrôleurs (MCU) à faible consommation d’énergie d’ARM. Et là où la société pourrait créer une rupture, c’est sur le segment des DSP (Digital Signal Processor). Car le marché de l’Internet des objets a redonné de la vigueur au traitement numérique du signal (DSP), jusqu’alors chasse gardée de Texas Instrument.

Car pour de nombreuses applications IoT, un DSP doit être combiné avec un MCU (Microcontroller unit) pour fournir à la fois la connectivité sans fil et les capacités de traitement. Objectif : permettre la mise au point de modems sans fil flexibles. Le Cordio-N propose sur ce point de se passer d’un DSP dédié. Grâce à son MCU Cortex-M33, ce modem propose à la fois une fonctionnalité de DSP et un processeur intégré.

Cela fait quelques années désormais qu’ARM (racheté l’an passé par Softbank) se positionne sur le marché de la technologie sans fil. La société revendique depuis l’an passé des brevets sur les normes sans fil Bluetooth 5 et IEEE 802.15.4. A l’instar du NB-IoT, ces normes sans fil sont très bien adaptées à des applications d’Internet des Objets qui nécessitent une faible puissance.

Pour aller plus loin sur ce sujet

Go to Source


bouton-devis