Nadi Bou Hanna succède à Henri Verdier à la DINSIC

Nommé en Conseil des Ministres du 24 octobre 2018, Nadi Bou Hanna prend ses fonctions de directeur de la DINSIC, la « DSI groupe de l’Etat », ce 10 décembre 2018. Il succède à Henri Verdier.

Nadi Bou Hanna succède à Henri Verdier à la tête de la DINSIC.

L’annonce avait été faite dans la suite de sa nomination officielle, mais c’est aujourd’hui que Nadi Bou Hanna prend ses fonctions de directeur de la DINSIC, la « DSI groupe de l’Etat ». Nommé en Conseil des Ministres du 24 octobre 2018, il succède à Henri Verdier, devenu Ambassadeur de France pour le numérique.

Nadi Bou Hanna est diplômé de l’École Polytechnique (1991-1994) et de Télécom ParisTech (ex-ENST, 1995-1996). De ce fait, il a débuté sa carrière dans le secteur public, au Ministère des Affaires Etrangères, en tant que chef de bureau télécommunications autonomes (1996-2000). Détaché à la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI), il a été durant cinq ans (2000-2005) Chef de mission douane électronique (e-customs). Il a ensuite évolué comme DSI adjoint au Ministère des Affaires Etrangères (2005-2007).

De 2007 à sa nouvelle fonction de directeur de la DINSIC, il a alors opéré dans diverses sociétés privées. Il était ainsi PDG d’Adminnext (cabinet de conseil en stratégie et transformation numérique du service public) depuis 2007 mais aussi PDG de 6Tzen (éditeur de logiciels de dématérialisation des processus publics) depuis 2009 et de Workibox (éditeur de solutions de gestion administrative pour entreprises privées) depuis avril 2017.

Go to Source


bouton-devis