Netatmo s'adosse à la puissance de Legrand

Après avoir levé 4,5 millions d’euros en 2013, Netatmo obtient 30 millions.

Netatmo vient de lever 30 millions d’euros. C’est l’une des plus grosses opérations de ce genre en France depuis le début de l’année. Le tour de table a été réalisé auprès d’Iris Capital, Bpifrance, l’ex-patron d’Apple Europe, Pascal Cagni, et Legrand. L’objectif de la start-up spécialisée dans les objets connectés de la maison depuis 2011 est de financer sa croissance, de lancer des produits et de cibler d’autres pays, comme la Chine.

La particularité de ce tour de table est qu’il inclut Legrand, un spécialiste des équipements électriques qui cherche à se développer dans ce secteur. Des efforts qu’il matérialise depuis le début 2015 dans le cadre de son plan de développement « Eliot ». Gilles Schnepp, PDG de Legrand, explique que « ce rapprochement facilitera d’éventuelles collaborations entre les deux marques afin de développer des produits connectés ».

Netatmo est surtout connu pour sa station météo, son thermostat et sa caméra intelligente Welcome. La société réalise 80 % de son chiffre d’affaires à l’étranger et vend ses produits dans 170 pays. Sur ce terrain de jeu, le français affronte une concurrence de plus en plus forte. L’un des acteurs les plus en vogue est sans doute Nest, qui a l’avantage d’être adossé à Google, depuis son rachat en 2014 pour 3,2 milliards de dollars.

Interview de Fred Potter, PDG et fondateur de Netatmo, en mars 2015.

À lire également :