Nouveau Marketplace Appstore pour Amazon et les vendeurs pros

 

Amazon crée un nouvel app store, mais celui-ci n’est pas destiné aux consommateurs. Le géant du e-commerce entend cette fois, et pour la première fois, approuver des applications tierces destinées aux vendeurs professionnels.

Le nouveau magasin d’applications, qui sera disponible en Amérique du Nord par le biais de Seller Central, le hub principal d’Amazon pour les vendeurs, comprendra des outils pour gérer les prix, les stocks, la publicité et les autres besoins des vendeurs. L’app store sera ouvert très progressivement aux vendeurs pour assurer un déploiement fluide.

Des outils pour les vendeurs tiers d’Amazon

« De nombreux développeurs ont innové et créé des applications qui complètent nos outils et s’intègrent à notre service » explique Amazon dans un communiqué. « Nous avons créé l’Appstore Marketplace pour aider les entreprises à découvrir plus facilement ces applications, à rationaliser leurs opérations commerciales et, en fin de compte, à créer une meilleure expérience pour nos clients. »

La nouvelle boutique d’apps ne sera pas visible des clients e-commerce d’Amazon. Cependant, elle pourrait contribuer au développement des vendeurs tiers sur Amazon, garantissant au géant un éventail toujours plus large de produits disponibles.

Pour les développeurs de ces outils, l’Appstore Marketplace devrait constituer un sérieux coup de pouce en exposant leurs outils à un public de plus de 1 million de petites et moyennes entreprises américaines utilisatrices d’Amazon pour la vente de leurs produits. Pour ces vendeurs, ce nouvel espace pourrait simplifier la recherche de solutions pour la conduite de leurs opérations commerciales sur Internet.

« En fin de compte, ce que nous essayons de faire, c’est aider les vendeurs à vendre plus de produits sur Amazon » déclare Jeff Cohen, directeur marketing et partenaire de Seller Labs, qui fournira ses outils publicitaires et de communication client via l’app store.

Le magasin en ligne est ouvert aux développeurs sur invitation uniquement. Toute entreprise intéressée doit soumettre une demande qui sera étudiée par Amazon. L’accès est pour le moment gratuit pour les développeurs. La société propose un portail similaire de services tiers pour la vente à l’international : solution provider network.

Amazon à l’affut des bonnes idées des développeurs

Le lancement de l’Appstore Marketplace s’inscrit dans la volonté d’Amazon de renforcer les liens avec les développeurs d’outils de vente, selon Cohen. Celui-ci s’accompagne de la création d’un nouveau comité consultatif appelé Marketplace Developer Council.

Conseil et app store doivent en théorie renforcer la communication entre Amazon et les développeurs, aidant chaque partie à améliorer les services rendus aux vendeurs tiers.

Cohen, dont la société fait partie du conseil, reconnait que si les développeurs donnent ainsi à Amazon plus d’informations sur leurs activités, celui-ci pourrait tirer profit des meilleures idées de ses partenaires à son propre bénéfice. Le responsable de Seller Labs espère cependant parvenir à une relation mutuellement profitable.

Le risque est bien réel néanmoins. En France, la Répression des fraudes (DGCCRF) poursuit Amazon en justice pour les clauses abusives qu’il impose aux vendeurs tiers. Le géant américain est en outre accusé d’abuser de sa position dominante. La marketplace d’autres e-commerçants avait été sanctionnée, Cdiscount et Rue du Commerce écopant toutefois d’un simple d’un rappel à l’ordre.

Go to Source


bouton-devis