Nouvelle explosion pour SpaceX (vidéo)

Comme prévu, le programme SpaceX a mis hier en orbite le satellite océanographique franco-américain Jason 3. Une mission qui s’est toutefois conclue par un échec, puisque le premier étage de la fusée Falcon 9 a explosé sur la barge prévue pour le recevoir.

SpaceX y était presque. Après un premier atterrissage réussi au sol (voir à ce sujet Fusée réutilisable : Blue Origin prend la tête face à SpaceX), SpaceX s’est hier essayé pour la troisième fois à une réception sur une barge, en plein Pacifique. Et alors que l’opération semblait se dérouler convenablement, l’un des pieds du premier étage a cédé, entraînant la chute et, finalement, l’explosion.

D’après SpaceX, l’atterrissage trop brutal associé à un verrouillage défectueux de ce pied est responsable de cette défaillance mécanique, qui empêche une nouvelle fois le programme de récupérer la précieuse partie de sa fusée.

SpaceX n’est donc toujours pas parvenu à réaliser cette manœuvre en pleine mer, qui est pourtant une ambition assumée : les avantages d’un amerrissage sont évidents en termes de sécurité, mais aussi d’un point de vue économique : en venant se positionner à la verticale de la chute du premier étage, la barge épargne à l’aéronef une consommation de carburant importante. Un atout de poids dans la course à l’économie que se livrent SpaceX et son rival Blue Origin (lire à ce sujet Fusée réutilisable : Blue Origin prend la tête face à SpaceX).

A lire également :