Objectif 2020 : SFR fonce vers la 5G

C’est déjà demain ! Les réseaux mobiles de cinquième génération se rapprochent à très haute vitesse. Alors que les premières offres commerciales sont annoncées pour 2020, les opérateurs et équipementiers télécoms travaillent d’arrache-pied pour mener la danse. Bien positionné dans cette course technologique, SFR a effectué ses premiers tests dès 2016 et multiplie depuis les annonces et avancées sur le sujet. Dans ses laboratoires de Vélizy, les équipes d’ingénierie ont franchi un palier en mai dernier, en établissant la première connexion en France à 1,6 Gbit/s. La liaison a notamment été effectuée grâce à une antenne composée de 64 transmetteurs et 64 récepteurs. À titre de comparaison, une antenne 4G en compte 2 ou 4.

sfr 5G

Mais l’heure est désormais venue de quitter les salles blanches pour passer à l’étape supérieure : les expérimentations en ville. SFR a reçu au mois de juillet un accord essentiel de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour la suite de ses travaux. Nantes et Toulouse vont en effet pouvoir accueillir les premiers équipements et les premières expérimentations grandeur nature de la 5G. Les deux agglomérations françaises vont donc très prochainement être parcourues par des signaux de cinquième génération, dix fois plus rapides que ce que peut offrir aujourd’hui la 4G. Avec de tels débits et une latence proche de la milliseconde, la 5G va apporter aux appareils mobiles des performances au niveau de la fibre optique. Mais à quoi va servir cette bande passante ?

De l’Internet of Thing à l’Internet of Everything

Télémédecine, voitures autonomes, éducation en ligne ou encore agriculture connectée, les usages potentiels sont presque infinis. Globalement, outre des nouveaux usages beaucoup plus riches sur nos smartphones, comme du streaming ou de la visioconférence en 4K par exemple, la 5G va permettre de prendre en charge la masse considérable d’objets connectés qui construiront la société de demain. À l’horizon 2020, au moment où la 5G sera commercialisée, le cabinet Gartner estime que le monde comptera plus de 20 milliards d’appareils reliés à internet. Cette nouvelle connectivité va par exemple permettre de redessiner les villes en les transformant en « smart cities », dotées de systèmes d’éclairage intelligents, de gestion dynamique du trafic ou encore de collecte des déchets.

En s’appuyant sur un réseau sans fil performant, n’importe quel objet peut devenir communiquant et transmettre en temps réel des informations sur son environnement afin de déclencher automatiquement les actions adéquates. C’est l’ère de l’Internet of Everything, où objets, données, infrastructures et utilisateurs sont tous interconnectés pour émettre et recevoir des informations qui faciliteront notre quotidien. Les enjeux économiques sont considérables. Selon une étude de la Commission européenne, la 5G va générer 113 milliards d’euros chaque année à partir de 2025 dans les secteurs du transport, de l’énergie, de la santé et de l’industrie automobile. Environ 2,3 millions d’emplois seront ainsi créés dans les pays membres de l’Union Européenne. Une dynamique dans laquelle s’est inscrit très tôt SFR qui, grâce à des années de R&D, sera prêt à faire entrer très rapidement ces clients dans cette nouvelle ère 5G.

Go to Source


bouton-devis