Objets connectés : la confiance des consommateurs est encore très limitée

Les consommateurs perçoivent une forte valeur ajoutée aux objets connectés. 53 % des sondés estiment que l’IoT rend leur vie plus facile, et 47 % déclarent que l’IoT les rend plus efficaces selon un nouveau rapport de Cisco consacré à l’IoT (Internet des Objets).

 

Mais l’échantillon de 3.000 consommateurs qui a répondu montre que ces derniers ont très peu confiance sur les dimensions sécurité et protection des données de ces instruments. 9 % seulement des sondés déclarent avoir confiance dans la sécurité des données collectées et partagées via des dispositifs ou services IoT. 14 % seulement estiment que les entreprises font un bon travail d’information sur les conditions de collecte et d’utilisation de ces données.

Ambiguïté suprême, et preuve d’enthousiasme et/ou d’addiction, 42 % indiquent ne pas être disposés à se passer des dispositifs et services de l’IoT. Il sont « trop intégrés dans leur quotidien pour pouvoir se déconnecter ». « Les conclusions du rapport tendent à démontrer que nous sommes proches du « point de non retour » à partir duquel les consommateurs considèrent que l’IoT est si présent et intégré à leurs expériences quotidiennes qu’il est plus facile de tolérer l’incertitude et le risque que de s’en déconnecter » assure Cisco.

3 conseils pour améliorer la situation

« Alors que plus en plus d’entreprises conçoivent leurs offres autour de services ou produits connectés, elles doivent avant tout comprendre l’importance d’informer clairement les clients sur les conditions d’utilisation de leurs données pour pouvoir leur fournir de nouveaux services à valeur ajoutée susceptibles d’améliorer leur vie » explique Macario Namie, Directeur de la Stratégie IoT de Cisco.

Et de donner 3 conseils pour gagner la confiance des clients sur l’usage de ces appareil connectés.

  • Etablir une politique claire et concise d’utilisation des données et la partager avec les utilisateurs. « Les entreprises doivent se montrer plus transparentes sur l’utilisation et la protection de la sécurité des données » dit Cisco.
  • Contrôler les données de façon granulaire. « Pour plus de transparence concernant la gestion et la gouvernance des données IoT, les entreprises ont d’abord besoin d’une plateforme IoT qui leur permet de déterminer qui obtient quelles données, où et quand » mentionne l’éditeur.
  • Responsabiliser les acteurs tout au long de la chaîne de valeur IoT. Les entreprises doivent évaluer l’ensemble des fournisseurs présents dans leur chaîne de valeur IoT et mettre en place des solutions IoT respectant les standards et les conditions minimums de sécurité de telle sorte à responsabiliser chacun de leurs fournisseurs.

Go to Source


bouton-devis