OnePlus 5 : la marque gruge une nouvelle fois les benchmarks

OnePlus 5 : la marque gruge une nouvelle fois les benchmarks

Le fabricant chinois OnePlus aurait une nouvelle fois triché sur des tests de performance. Après le OnePlus 3T, le OnePlus 5 aurait droit au même traitement de faveur selon XDA Developers. Le site regroupe une communauté de plus de 5 millions de membres ainsi qu’un partie éditoriale très orientée technique, développeurs obligent. Autrement dit, on leur fait pas à l’envers et ils n’y vont pas de main morte en qualifiant de la tricherie de « flagrante » et « d’inexcusable« , dans la mesure où elle vise à tromper les testeurs ainsi que. 

Concrètement, lors que le OnePlus 5 détecte le lancement d’un benchmark le système fait fonctionner les quatre « petits » cœurs (sur huit) du Snapdragon 835 à 100% de leur fréquence (1,9 GHz) sans l’ombre d’une variation ne serait-ce que pour refroidir la machine. Résultats : les performances sont en moyenne 5% meilleures dans Geekbench en mode multicœurs. Les développeurs de la communauté XDA ont alors recommencé l’expérience, mais cette fois-ci en dissimulant le type d’application. Résultat : le processeur ne reste à son maximum que dans 22,4% du temps du test.  

OnePlus, par la voix de son co-fondateur Carl Pei, s’est fendu d’un commentaire sur Reddit avec un argumentaire pas forcément très convaincant : « le téléphone fonctionne de la même manière que lorsqu’il lance des applications qui nécessitent beaucoup de ressources ». De toute évidence, l’expérience menée par XDA prouve le contraire, le processeur n’ayant fonctionné à son maximum qu’un court laps de temps. Le système mis en place par OnePlus optimise les performances dans le but d’obtenir le meilleur score possible… cela n’est pas sans rappeler certains consctructeurs automobiles pour des normes anti-pollution.

C’est d’autant plus dommage que, comme nous le disions dans notre test du OnePlus 5, il n’a pas franchement besoin de gonfler les chiffres.