OpenText crée une zone sécurisée dédiée aux données européennes pour ses activités Cloud

OpenText annonce la création d’une nouvelle zone de données européenne (European Data Zone) entièrement indépendante et protégée, destinée à sa plateforme de services administrés sur le cloud (Cloud Managed Services). Les datacenters Cloud OpenText actuellement situés à Amstelveen (Pays-Bas), Woking (Royaume-Uni) et Francfort (Allemagne) formeront la « zone européenne de données » d’OpenText, avec pour mission d’exécuter des activités informatiques complètes, des services de reprise sur sinistre (Disaster Recovery) et des services de cloud administrés à l’intérieur de l’espace économique européen (EEE). Chaque datacenter Cloud OpenText fonctionnera dans sa propre région, leur association formant la zone européenne de données qui devrait être pleinement opérationnelle d’ici le 31 mars 2016.

Suite au récent arrêt pris par la Cour de justice européenne invalidant l’accord « Safe Harbor », de nombreuses entreprises basées en Europe souhaitent s’assurer que les informations personnelles et privées ne franchissent pas les frontières européennes, et qu’elles sont exclusivement gérées par des ressources situées à l’intérieur de l’espace économique européen. Avec trois datacenters européens de premier plan et des effectifs implantés au sein de l’EEE, la nouvelle zone de données européenne d’OpenText opère exclusivement en Europe. Les clients européens d’OpenText ont ainsi la certitude que leurs données ne quitteront pas le continent, conformément à leurs exigences de souveraineté des données.

« En tant que leader dans le domaine de la gestion des informations d’entreprise, OpenText comprend l’importance que revêt le respect des exigences européennes en matière de confidentialité des données de ses clients », a déclaré Gary Weiss, senior vice-president en charge des services Cloud, OpenText. « La gestion sécurisée d’informations mondiales par des centres de données régionaux constitue l’une des pierres angulaires de notre stratégie dans le domaine du cloud. Avec sa zone de données européenne sur le cloud, OpenText est en mesure d’exécuter cette stratégie et de répondre ainsi de façon optimale aux attentes de ses clients. »

« Nous avons toujours été conscients de la nécessité de protéger nos informations critiques et privées. Ayant migré sur le cloud, cette préoccupation est encore plus d’actualité », a déclaré Hélène Verbockhaven, DSI, ENGIE Exploration & Production International. « Compte tenu des nouvelles réglementations, nous devons pouvoir compter sur un partenaire au fait des toutes dernières exigences en matière de souveraineté des données. Grâce à OpenText, nous savons que nos informations sont conformes aux réglementations en vigueur. »

OpenText veille en permanence au respect des procédures et des protocoles de sécurité afin de protéger les données de ses clients conformément aux exigences de confidentialité applicables au sein de l’Union européenne. Cette nouvelle initiative étend les possibilités d’OpenText en créant une zone de données européenne entièrement indépendante et protégée pour les offres Managed Enterprise Cloud Services d’OpenText, avec isolation complète du réseau pour tous les équipements et à tous les niveaux d’accès. Les transactions effectuées par l’intermédiaire de la plateforme OpenText Trading Grid, qui automatise aujourd’hui certaines des plus importantes chaînes d’approvisionnement au monde, sont par nature internationales et continueront d’être administrées au niveau mondial.

Élément à part entière de la stratégie de gestion des informations d’entreprise d’OpenText (EIM), le cloud OpenText traite plus de 18 milliards de transactions par an pour le compte de plus de 64 000 clients du monde entier. La stratégie EIM d’OpenText permet aux entreprises de découvrir et gérer des informations pour stimuler la croissance et l’innovation tout en accélérant la compétitivité de leurs produits. La plateforme se compose de suites complètes de produits intégrés, parmi lesquels Content Suite, Process Suite, Experience Suite, Discovery Suite, Information Exchange et Analytics.

Go to Source