Orange va fermer Voila.fr, 500.000 comptes mails perdus ?

Les plus anciens se souviendront de ces services lancés à la fin des années 90, lors de l’essor de l’Internet en France : Caramail, Wanadoo ou encore Voila…. La plupart de ces outils préhistoriques ont pour la plupart disparu du radar. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ne sont plus utilisés.

C’est le cas de Voila qui a fait les beaux jours du Web français avec son portail réunissant moteur de recherche, infos et client mail. Seul problème, Orange, son propriétaire entend fermer la plate-forme en janvier prochain, or il y aurait encore des centaines de milliers d’utilisateurs d’adresses @voila.fr.

L’association pour la sauvegarde de la messagerie Voila.fr évoque 500.000 utilisateurs, associations et PME, qui « perdront définitivement leur adresse e-mail ! Perdus tous les contacts qui ont noté ces adresses e-mail depuis 17 ans. Perdus tous les e-mails, peut-être très importants, qui seront encore envoyés à ces adresses. Il est incompréhensible et choquant qu’Orange ne se soucie pas du devenir de personnes qui lui ont fait confiance depuis des années. C’est d’autant moins acceptable qu’il s’agit d’un opérateur ayant bénéficié d’un monopole public pendant de très nombreuses années », dénonce-t-elle.

Pétition

En effet, l’opérateur historique ne semble rien avoir prévu pour assurer la migration de ces adresses. Dans une page FAQ, Orange invite les utilisateurs à se débrouiller eux-mêmes et opter pour une adresse @orange, s’ils sont abonnés de l’opérateur ou « choisir une nouvelle adresse de mail chez un autre fournisseur que Voila ».

Orange précise qu’une fois ce compte choisi, il sera possible de continuer à recevoir les nouveaux mails envoyés vers une adresse en @voila.fr (via la fonction « transférer mes mails vers une autre boîte aux lettres ») mais les anciens mails ne seront pas transférés. »Cette procédure de transfert de vos mails ne concernera que les nouveaux mails entrants dans votre boîte Voila mail. Les anciens mails devront eux être transférés manuellement », ajoute Orange…

Et les utilisateurs devront prévenir leurs contacts d’ici le 12 juillet, lorsque les adresses voila.fr deviendront définitivement injoignables…

« Des solutions existent, sans coût pour Orange, qui pourtant jusqu’à présent n’a pas voulu se préoccuper de la pérennisation de ces adresses e-mail », plaide pourtant l’association qui a lancé une pétition sur Change.org.

« Même si Orange avait prévu quelque chose en terme de migration, cela ne résolverait en rien les graves problématiques des utilisateurs de la messagerie Voila.fr », nous explique Olivier Marec Président de l’association. « Il s’y trouve, entre des milliers d’internautes individuels, des associations, des PME perdant le contact avec leurs clients, des personnes malvoyantes, des personnes en difficulté avec l’informatique et l’Internet, en plein désarroi… »

« Certaines mauvaises langues diront que ces internautes utilisaient encore une adresse @voila.fr « démodée ». Or : si ces personnes utilisaient une adresse « démodée », c’est que Orange l’avait démodée en n’apportant aucune modification à son service, au point de ne même pas mettre à jour les CGU ! Ces personnes sont attachés à leur adresse e-mail car il l’ont communiquée partout et elle est désormais leur identité, ces personnes ne sont peut-être pas les personnes les plus « high-tech » et les plus « branchées » mais, dans ce cas, il est fondamental de ne pas les enfoncer en les privant de leur identité sur Internet », poursuit-il.

Et de rappeler : « Lorsque Caramail a fermé il y a plusieurs années, une solution pérenne a été apportée aux adresses elle-même et, de ce fait, les e-mail adressées à ces adresses sont encore aujourd’hui remis à leurs destinataire, par une autre société (en l’occurence GMX) ».