OVH recentre ses offres et sa stratégie sur 4 divisions

Le fournisseur de services cloud français, OVH, a rassemblé clients et partenaires pour son Summit annuel à Paris ce jeudi. Octave Klaba a choisi cet événement pour lancer sa nouvelle stratégie et présenter, aux côtés de son directeur général Michel Paulin, ses quatre nouvelles divisions : Market, Spirit, Stack et Enterprise.

Octave Klaba, président et fondateur d’OVH, est désormais concentré à plein temps sur la stratégie, la vision et la culture du groupe. Un peu à la Marc Benioff chez Salesforce… (Crédit : Nicolas Certes)

Que ce soit sur scène ou en interne, Octave Klaba fait bouger OVH. Après le traditionnel concert d’introduction de l’OVH Summit 2018, le fondateur et président du groupe français de services de cloud computing a présenté la nouvelle stratégie de l’entreprise et sa réorganisation. « Nous sommes au cœur de la révolution des data et nos clients recherchent de nouvelles expériences pour un même produit, tant sur le plan commercial que technique ou du côté du support ». Depuis cet été, Octave Klaba a décidé de se focaliser sur l’aspect stratégique de son groupe et de confier l’exécutif à Michel Paulin, ancien DG de SFR, qui a intégré OVH en août dernier.

C’est donc ce dernier qui est venu présenter le nouveau plan du fournisseur de cloud sur scène. Intitulé « Cloud Smart », celui-ci est déployé mondialement tout en respectant les contraintes locales, « ceci pour proposer des isolations légales – un cloud avec et sans Patriot Act ou Cloud Act par exemple – et assurer la souveraineté des données, garantie quelle que soit la région de déploiement », explique le nouveau DG d’OVH. L’idée est de rendre le service cloud simple à déployer, accessible et prédictible financièrement, transparent, ouvert et réversible.

Un autre grand message que les exécutifs d’OVH, dont le DG Michel Paulin (ci-dessus), voulaient faire passer pour cette convention est que le fournisseur français est bel et bien un acteur mondial. (Crédit : Nicolas Certes)

Voilà pour la vision. En pratique, OVH a passé à la loupe son million et demi de clients et a fait ressortir quatre façons de consommer ses produits. C’est par ces quatre « univers » que le Français a repensé son organisation et son offre. Ces univers répondent aux noms de Market, Spirit, Stack et Enterprise. Ils seront déployés progressivement d’ici début 2019 et réservent leur lot de nouveautés.

OVH Market, la boîte à outils des TPE/PME

Dans l’entité Market sont regroupées toutes les offres d’hébergement, accès VoIP et autres outils digitaux pour les entreprises jusqu’à 30 employés. OVH veut ici rendre plus simple l’accès aux technologies pour les TPE/PME. Cela passe notamment par trois outils. L’Hébergement Cloud Web offre la possibilité aux professionnels de réaliser leurs projets web – un site internet, une plateforme de e-commerce ou une application mobile – dans un environnement sécurisé, dont l’hébergement est managé sur un serveur privé virtuel dédié et qui ne nécessite pas d’expertise en matière d’administration. Une offre managée est également en préparation pour toute la partie infrastructure et serveurs.

L’offre Cloud Web propose un hébergement managé sur serveur privé virtuel dédié. (Crédit : Nicolas Certes)

Visibilité Pro permet aux clients de l’offre Hébergement Web de gérer les informations et coordonnées de leur entreprise dans plusieurs annuaires en ligne, depuis une interface unique dans leur espace client. Ils augmentent leur visibilité dans les moteurs de recherche, réseaux sociaux et plateforme de navigation, voient leurs interactions avec leurs communautés facilitées, via la publication de contenus leur étant destinés ou la réponse à des avis.

Les clients de l’Hexagone peuvent maintenant souscrire aux nouvelles offres fibre (FttH) d’OVH, qui viennent compléter son offre en télécommunications. Avec des débits jusqu’à 1 Gbit/s en débit descendant et 250 Mbit/s en débit montant, et des packs intégrant en option des lignes téléphonique IP, le trafic fixe et mobile, des noms de domaine, des comptes e-mail, etc.

OVH Spirit, l’activité historique

Ici, le fournisseur s’adresse à ses clients qui « aiment plonger sous le capot plutôt que de contempler la peinture et les finitions », aime à présenter Alain Fiocco, responsable produit d’OVH. La division Spirit rassemble en effet l’offre historique du groupe autour des infrastructures cloud. L’hébergeur a d’ailleurs atteint son millionième serveur produit récemment. Et ouvert une usine d’assemblage de 15 000 m² en septembre dernier à Croix, dans le Nord.

Alain Fiocco, responsable produit d’OVH, est monté sur scène pour présenter plus en détail les nouveautés produits par division et les différents partenariats noués pour les proposer. (Crédit : Nicolas Certes)

Mais que ce soit pour les « passionnés d’infra » ou pour tous les autres clients, OVH a décidé de doubler gratuitement la bande passante des serveurs dédiés dans les prochaines semaines. Les clients disposant d’un débit crête de 500 Mbp/s le verront augmenter à 1 Gbp/s au même prix. De plus, le groupe va opérer une refonte significative de ses gammes de serveurs. Ceci afin d’aligner son offres sur des cas d’usages et ainsi la rendre plus lisible.

OVH actualise aussi ses serveurs dédiés haut de gamme. Les trois HG 2019, sortis la semaine dernière, sont basés sur les processeurs évolutifs Intel Xeon, Intel Optane DC et les SSD 3D NAND, et sont particulièrement indiqués pour le traitement intensif des données. Une innovation rendue possible par un partenariat fort entre OVH et Intel pour construire la nouvelle génération de services d’infrastructures cloud. Et avant la fin de l’année, OVH enrichira cette gamme avec quatre autres serveurs spécialement dimensionnés pour des usages en big data, intelligence artificielle, d’IOPS intensifs et de base de données in memory.

OVH Stack, cloud public en open source

Cette brique est destinée au DevOps et fondée entièrement sur les technologies Openstack, dans une logique d’ouverture des standards. Pour répondre aux attentes des cloud-natives et des développeurs souhaitant évoluer vers des architectures de micro services, OVH lance, dans cette division, Managed Kubernetes en version bêta privée. OVH veut ainsi mettre à disposition une plateforme Kubernetes prête à l’emploi et managée sur son cloud public OVH.

Managed Kubertes est disponible en version bêta pour le moment. (Crédit : OVH)

Afin de simplifier l’exploitation des données, OVH annonce toute une panoplie d’autres infrastructures data prêtes à l’emploi. OVH Analytics Data Platform, une solution de big data analytics entièrement open source basée sur Apache Hadoop, pouvant être déployée en une heure sur Public Cloud. Une solution de cluster big data managée, en partenariat avec Cloudera et Claranet. Les offres Cloud Databases sont enrichies et proposent dorénavant les bases de données MariaDB, MongoDB, MySQL, PostgreSQL et Redis.

Associée à ces offres de gestion et d’exploitation des données, et afin d’accélérer l’adoption des technologies de deep learning, OVH met une nouvelle gamme GPU à disposition dans son catalogue Public Cloud : une offre de GPU Nvidia de la gamme Tesla V100, ainsi que la plateforme logicielle qui lui est associée, Nvidia GPU Cloud.

OVH Enterprise, pour les grands comptes

Le dernier pan d’OVH s’adresse aux grands groupes en pleine transformation digitale. Xavier Perret, responsable digital et marketing d’OVH est revenu succinctement sur les cas d’Airbus au Canada qui héberge ses documents confidentiels chez le fournisseur français ou Auchan qui lui a fait appel notamment autour de la gestion des données de son Drive. OVH continue de compléter son offre afin d’accompagner les entreprises dans le développement d’une stratégie multicloud. Et propose donc Cloud Connect, qui leur permet de se connecter de manière totalement isolée et sécurisée au réseau d’OVH via de nombreux PoP dans le monde.

L’offre Software Defined Datacenter Center (SDDC) a également été enrichie avec l’intégration de la technologie vSAN de VMware. Les Hosts vSAN intègrent un stockage local basé sur des technologies MVNe/SSD de dernière génération. Le groupe renforce ses relations avec ses partenaires technologiques, notamment en proposant l’offre Veeam Enterprise, qui permettra à tous les utilisateurs des solutions de virtualisation VMware — clients d’OVH ou non — pour mettre en place plus facilement des sauvegardes de machines virtuelles indépendamment de leur localisation (on-site, chez un autre prestataire de cloud, et bien entendu chez OVH) et conserver le contrôle sur leur infrastructure digitale.

Une marketplace pour les applications IA

Avant de conclure sa keynote en musique, Octave Klaba a souhaité teaser une marketplace qui sera lancée prochainement pour proposer des outils d’intelligence artificielle prêts à consommer sous forme d’API. Pour le moment, deux sociétés qui ont noué un partenariat avec OVH. D’une part Deepomatic, plateforme logicielle de création et déploiement d’applications de reconnaissance d’image, qui a fait partie des 25 start-ups accélérées par Bpifrance en 2017-2018. D’autre part Systran, acteur historique des technologies de traduction automatique. A terme, le fondateur d’OVH souhaiterait regrouper une vingtaine de technologies d’intelligence artificielle dans cette plateforme. Et finalement appeler tous les acteurs européens des technologies à se rassembler sans lien capitalistique pour échanger leurs bonnes pratiques afin d’essayer de lutter contre les GAFAM en créant des géants du net européen.

Go to Source


bouton-devis