Pas touche aux données : Facebook bloque Rankwave

 

Facebook poursuit Rankwave, une entreprise sud-coréenne dont l’activité consiste à analyser les données des utilisateurs de réseaux sociaux à des fins de marketing.

« Facebook enquêtait sur les pratiques de Rankwave en matière de données en lien avec ses services de publicité et de marketing (…) Rankwave n’a pas coopéré à nos efforts pour vérifier leur conformité avec nos politiques, ce que nous exigeons de tous les développeurs utilisant notre plateforme » annonce la firme de Zuckerberg.

Données pour créer et vendre des outils publicitaires 

Dans une plainte devant la justice de Californie, Facebook accuse Rankwave d’avoir violé un contrat avec le réseau social et enfreint une loi californienne interdisant les actes commerciaux injustes, illicites ou frauduleux.

Depuis 2010, Rankwave a exploité au moins 30 applications sur la plateforme Facebook. La société sud-coréenne a utilisé des données liées à ces applications pour créer et vendre des outils de publicité et de marketing, en infraction avec les règles de Facebook, affirme la plainte. 

Rankwave nie cependant toute infraction aux politiques de Facebook et estime que le réseau social n’a pas fourni suffisamment de preuves. Rankwave n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires.

Consommateurs et entreprises ont utilisé les applications de Rankwave. Les applications devaient obtenir la permission de l’utilisateur avant de pouvoir accéder aux données de Facebook. Un grand magasin sud-coréen, une organisation touristique et une équipe de baseball exploitaient ainsi une application Rankwave pour analyser et suivre les informations sur leurs pages Facebook. 

L’entreprise a également lancé l’application « Rankwave », un outil permettant aux utilisateurs de calculer leur « score d’influenceur » en fonction des données sur le nombre de personnes ayant interagi avec leurs messages Facebook. Cette application n’était plus disponible sur Facebook en mars 2018.

Facebook a commencé à enquêter sur Rankwave en juin 2018 et a découvert que l’entreprise ne respectait pas sa politique. Rankwave aurait ainsi utilisé les données des Facebook Pages liées à ses applications pour ses propres « fins commerciales », par exemple pour fournir des « services de conseil » aux annonceurs et aux spécialistes du marketing.

Facebook a suspendu les applications et les comptes liés à Rankwave, sans préciser quelles apps sont concernées. Facebook n’a pas précisé non plus quel type ou quelle quantité de données d’utilisateur ont pu être recueillies par Rankwave.

Go to Source


bouton-devis