Priorisez d'un geste avec le routeur Wi-Fi Google OnHub d'Asus

Le nouveau routeur Google OnHub d’Asus dispose d’un capteur de mouvement permettant de prioriser la connexion Wi-Fi d’un appareil d’un seul geste.

La famille Google OnHub s’agrandit. Trois mois après avoir inauguré la gamme avec un routeur Wi-Fi à 200 dollars en partenariat avec TP-Link, Google annonce avoir collaboré avec Asus sur un modèle encore plus cher.

Google OnHub Asus

Prioriser ponctuellement un appareil d’un seul geste

Le routeur OnHub d’Asus apporte un capteur de mouvement qui permet de prioriser ponctuellement la connexion Wi-Fi d’un appareil. On peut donner la priorité à son téléviseur connecté le temps d’une séance de VOD, par exemple, simplement en passant la main au-dessus du routeur, sans avoir à se connecter à une interface d’administration ni même à lancer l’application maison, aussi simple qu’elle fût.

Ce n’est pas précisé, mais il semble qu’on préconfigure un et un seul appareil prioritaire, et qu’on ne peut pas choisir l’appareil à la volée avec des gestes.

Le modèle de TP-Link propose une approche différente. Pour prioriser tel ou tel appareil, il dispose quant à lui d’une antenne frontale directive, qui renforce la connexion Wi-Fi des appareils vers lesquels elle est pointée.

Google OnHub Asus
Google OnHub Asus

La solution au Wi-Fi médiocre des routeurs grand public

Les routeurs OnHub d’Asus et de TP-Link sont par ailleurs quasi identiques.

Ils promettent tous deux d’apporter une solution au Wi-Fi médiocre de la plupart des routeurs pour particuliers. Ils offrent pour ce faire du Wi-Fi 802.11ac double bande et MIMO 3×3, avec six antennes disposées en cercle et avec un algorithme de beamforming. Pour améliorer encore la portée et les débits (jusqu’à 1900 Mb/s), ils misent aussi sur un design sobre, afin qu’on les installe en surface au centre du foyer, plutôt que dans un recoin ou derrière la porte d’un placard.

Ils sont enfin évolutifs : Google prévoit des mises à jour régulières de firmware, qui s’installeront automatiquement en période creuse, sans intervention de l’utilisateur. La première, attendue d’ici la fin de la semaine, apportera « diverses améliorations des performances, notamment un nouvel algorithme pour les antennes intelligentes ». Les routeurs OnHub disposent d’un haut-parleur et sont conformes IEEE 802.15.4, la norme sur laquelle repose ZigBee (entre autres). À l’avenir, ils pourraient donc devenir des assistants vocaux avec Google Now, à la manière de l’Amazon Echo, ou des centrales pour la domotique.

Google OnHub
Google OnHub

Le routeur Google OnHub d’Asus sera mis en vente cette semaine aux États-Unis, pour la coquette somme de 220 dollars HT, l’équivalent de 240 euros TTC.

Contenus relatifs