Prise en main d’Android P : un zeste d’iPhone X qui fait du bien

Prise en main d'Android P : un zeste d'iPhone X qui fait du bien

Android P est l’une des vedettes de la conférence Google I/O 2018. Alors qu’Android 8.0 Oreo proposait pas mal d’évolutions sous le capot, son successeur hérite d’importantes nouveautés ergonomiques qui pour certaines rappellent furieusement celles de l’ iPhone X. En revanche, on ne sait toujours pas ce que le « P » signifie, même si l’hypothèse « Popsicle» semble une option sérieuse.

Les changements les plus marquants sont aussi ceux qui s’apparentent le plus à l’iPhone X. En effet, Android P est compatible avec les écrans à encoche popularisé par le flagship d’Apple. Il adopte aussi une navigation gestuelle à partir d’un bouton d’accueil virtuel qui là aussi rappelle l’iPhone X. Nous avons pu mettre les mains sur Android P dans sa version bêta durant la conférence Google I/O. Voici nos premières impressions.

Disons d’emblée que nous avons aimé nombre de changements. Android P est l’une des mises à jour les plus ambitieuses de ces dernières années. Pour certains d’entre vous, cette nouvelle mouture apportera un vent de fraîcheur. Pour d’autres, notamment les débutants sur Android, elle pourrait entraîner une prise en main moins intuitive. Android P ajoute des images plus grandes aux notifications, la possibilité de retoucher les captures d’écran et il fait appel à l’intelligence artificielle pour prolonger l’autonomie du smartphone.

Sachant qu’Android équipe environ 85% des téléphones de la planète, selon IDC, cela implique que les évolutions que Google a apporté à son OS vont se retrouver dans les prochains smartphones qui sortiront fin 2018 et en 2019. Mais il faut d’abord qu’Android P soit finalisé. Par ailleurs, il n’est pas sûr que chaque constructeur répercute toutes les évolutions, sans compter que certains pourraient ajouter leur touche personnelle via leurs surcouches logicielles.

Android P et les gestes façon iPhone X

Contrairement à l’ iPhone X, Android P a conservé un bouton d’accueil virtuel en forme de capsule et non de cercle. Google y voit une façon de simplifier l’écran principal avec un design plus dégagé que celui comportant les trois boutons accueil, retour et récents.

Comme sur l’iPhone X, la navigation repose sur des gestes de balayage : de bas vers le haut pour révéler un carrousel d’applications actives ; vers la droite pour ouvrir les applications précédentes ; des pressions répétées sur le bouton oblong permettent de zapper entre les applications.

 

Le bouton retour n’apparaît que lorsqu’il y a une page qui peut nécessiter de revenir en arrière. Comme précédemment, une pression prolongée permet d’activer l’Assistant Google. En revanche, le bouton récents est totalement supprimé, rendu obsolète par le nouveau geste de balayage vers le haut.

Nous avons beaucoup utilisé les contrôles gestuels sur l’iPhone X et donc il nous fut facile de nous adapter à Android P. Un grand nombre de smartphones à venir devraient proposer des tutoriels pour prendre en main cette nouvelle interface.

Android P améliore les notifications

Le nouvel OS ajoute des images aux notifications qui apparaissent dans les alertes ainsi que le panneau de notifications. Par ailleurs, Android P saura reconnaitre les notifications que vous ignorez systématiquement et vous proposera de les désactiver.

Une pression prolongée sur une notification permet d’accéder aux réglages et options. Google a également ajouté un bouton « gérer les notifications » dans le bas du panneau pour accéder aux préférences.

Les autres nouveautés d’Android P

  • Retoucher et annoter les captures d’écran (comme sur iOS) ;
  • Sélection intelligente : lorsque vous surlignez le nom d’un restaurant, Android P vous proposera l’itinéraire, des critiques Yelp ou l’option d’appel téléphonique. Si vous sélectionnez du texte, Google vous proposera une recherche, de copier ou de traduire ;
  • Les Actions est un système prédictif capable d’anticiper l’usage d’une application en se basant sur l’activité de l’utilisateur ;
  • Un appui sur le bouton d’alimentation fait apparaitre le contrôle du volume ainsi qu’un bouton d’accès rapide pour basculer entre les différents modes audio ;
  • Possibilité de ranger les applications professionnelles dans un onglet à part dans le tiroir des applications (si toutefois votre téléphone en est pourvu).

 

Utiliser les applications sans les télécharger

Google a finalement intégré un concept présenté lors de Google I/O 2017 qui permet d’utiliser une application sans la télécharger. Si, par exemple, vous faites une recherche sur Uber, vous pourrez interagir seulement avec la partie de l’application qui permet de faire une réservation sans avoir à lancer l’appli Uber. Cette fonction ne sera pas disponible d’emblée, il faudra que les développeurs l’intègrent à leurs services.

Android P : un tableau de bord de votre addiction au smartphone

Le nouvel OS vous montrera aussi le temps passé à utiliser votre téléphone et ce que vous y faites. Android P vous proposera de limiter l’usage de certaines applications en les affichant en grisé au bout du délai que vous aurez fixé. De quoi aidez les plus accrocs à modérer leur addiction au smartphone.

Par ailleurs, retournez le téléphone écran face contre la table et il basculera automatiquement en mode Ne pas déranger jusqu’à ce que vous le retourniez. Vous pourrez tout de même définir des exceptions pour certains contacts.

Android P vous met au lit avec Wind Down

Ce mode fait progressivement passer l’affichage en noir et blanc pour vous faire glisser dans les bras de Morphée. Il ne remplace pas le filtre bleu et a pour vocation de rendre la consultation moins plaisante afin de vous inciter à dormir. Cette fonction n’est pas encore dans la version bêta d’Android P et sera introduite ultérieurement.

à lire aussi