Prise en main de l’iPad Pro : déstabilisant pour les puristes

Apple vient de lancer ses derniers terminaux. Pour ce qui est de l’iPad Pro, les puristes vous diront que le nouveau modèle a quelque chose de disruptif… On ne sait plus comment le tenir ! Mais une fois qu’on s’y est fait, l’expérience se rapproche de celle des derniers iPhone.

Les bords de la dernière tablette professionnelle d’Apple ont été réduits au minimum. Si bien qu’on ne sait plus dans quel sens la tenir ! (Crédit : IDG)

Apple a dévoilé mardi le nouvel iPad Pro. Après la présentation, nos confrères d’IDG ont pu voir la tablette de près. Sans le logo Apple à l’arrière, il semble qu’elle peut être confondue avec celle d’un concurrent de l’iPad, comme une Chrome ou une Galaxy Tab S. Tout mais pas un produit Apple traditionnel de prime abord.

Même à la prise en main, le terminal ne semblait toujours pas aussi familier que l’iPad. Certes, il est bien construit et il est aussi léger et confortable à manipuler que l’iPad l’a toujours été, mais il y aici un tout nouveau langage de conception qui correspond davantage au premier iPad que les modèles les plus récents.

Le multitâche sur l’iPad Pro est plus logique avec une navigation par geste complète. (Crédit : IDG)

Le design a été fondamentalement repensé. Comme prévu, le cerclage a été réduit au maximum, tout juste assez grand pour accueillir la caméra. Et pour la première fois, le cadre est parfaitement égal autour de l’écran, si bien qu’on ne peut plus déterminer clairement comment tenir cet iPad. Ce qui peut déstabiliser les utilisateurs de la première heure au début. Dans tous les cas, la position de l’accéléromètre et de la caméra Face ID fait que la manière dont on tient l’iPad Pro importe peu. Et avec le même écran LCD Liquid Retina que sur l’iPhone XR, la technologie ProMotion et le calibrage d’écran True Tone sont désormais présents sur les tablettes d’Apple.

De Lightning à USB-C

Le plus gros changement interne apporté à l’iPad Pro est le passage de Lightning à USB-C. Cela signifie que vous pouvez connecter des périphériques comme vous le feriez avec votre Mac, y compris un moniteur 5K.

Vous pouvez connecter un moniteur 5K à l’iPad Pro via l’interface USB-C. (Crédit : IDG)

Apple propose aussi un nouveau crayon pour l’iPad Pro qui peut se fixer magnétiquement sur le côté de la tablette. Et comme il se charge dès qu’il est collé, plus besoin de se soucier qu’il se décharge lorsqu’il n’est pas connecté au port Lightning. L’aimant n’est pas assez fort pour que le stylet ne se décolle pas lorsque la tablette est dans un sac mais il est suffisant pour le maintenir lorsque vous l’avez en main. Le bord magnétique du stylet comporte une zone tactile permettant de changer d’outil pendant que l’utilisateur dessine (ce qui semble plus compliqué qu’utile). Ce bord plat donne la sensation d’avoir un vrai crayon à dessin en main.

La caméra frontale de l’iPhone X

Le Smart Keyboard a également été repensé pour le nouvel iPad Pro et offre un angle de réglage supplémentaire pour travailler ou regarder des films. Le clavier est identique à l’ancien modèle, mais plus fin une fois refermé. Et comme il possède des aimants partout, peu importe le sens dans lequel vous posez l’iPad sur son support.

Il faut compter 159,2€ HT pour le Keyboard compatible avec l’iPad Pro 11 pouces et 175,2 € HT pour raccorder le clavier à un 13 pouces. (Crédit : IDG)

Un appareil photo 12 mégapixels est présent à l’arrière de l’iPad Pro, qui ressort de façon particulièrement agressive. Mais le plus gros changement concerne la caméra avant. Apple a équipé son dernier iPad Pro de la caméra TrueDepth de l’iPhone X pour permettre le déverrouillage de Face ID, les Animojies et le mode Portrait. L’objectif avant est toujours positionné sur le bord supérieur quand on tient l’iPad à la verticale. Mais FaceID fonctionne aussi bien dans les deux sens. Notre confrère a pu tester le déverrouillage avec le visage d’un représentant d’Apple, seul à être enregistré pour la présentation, et a été capable de déverrouiller l’écran quel que soit l’angle pris. Cependant, comme le bouton d’accueil a été supprimé, il est possible que nos doigts se placent par inadvertance sur l’objectif lorsqu’on passe en mode paysage. Mais le système le détecte et prévient l’utilisateur de déplacer son doigt.

L’iPad Pro contient enfin un processeur A12X, jusqu’à 1 To de stockage, quatre haut-parleurs et cinq microphones. Sa batterie dure, comme depuis le premier modèle en 2010, « jusqu’à 10 heures ». C’est bien de savoir que certaines choses ne changeront jamais.

Go to Source


bouton-devis